/finance/homepage

Le front commun intersyndical dévoile ses demandes

Le front commun intersyndical a dévoilé ses demandes au Conseil du Trésor, vendredi, à Québec, en vue de la prochaine négociation du secteur public.

Les 420 000 syndiqués représentés par la FTQ, la CSN, la CSQ et l'APTS, dont les conventions collectives viendront à échéance le 31 mars prochain, réclament des hausses salariales de 7% sur trois ans, en plus de l'équivalent de l'Indice des prix à la consommation (IPC).

Pour la première année, un deuxième scénario est toutefois envisagé, soit une augmentation de 100$ par semaine pour l’ensemble des travailleurs.

Une manifestation s’est tenue devant les bureaux du Conseil du Trésor à l’occasion du dépôt des revendications, qui visent à rattraper les conditions de travail du secteur privé et de la fonction publique fédérale.

Pour le front commun, l’amélioration des conditions de travail est essentielle pour le recrutement et la rétention du personnel.

«Le gouvernement doit le comprendre, il doit s’ajuster pour nous donner les conditions de travail qu’on demande parce qu’on perd du personnel, on a de la misère à garder notre monde, on a de la misère à aller chercher notre monde», mentionne le premier vice-président de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), François Enault.

Les syndiqués n'excluent pas de recourir à des moyens de pression pour défendre leurs demandes si cela s'avère nécessaire.

«C’est clair qu’on espère que lorsque le gouvernement va déposer ses offres, sûrement en décembre, il va comprendre. Parce que s’il ne comprend pas c’est clair que nous on va prendre la rue et on va lui faire comprendre», lance M. Énault.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse nouvelles.quebec@tva.ca ou appelez-nous directement au 418-688-2030.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.