/finance/homepage

La taxe fédérale sur le vapotage rapporterait 2,4 milliards $ sur cinq ans

La taxe d’accise imposée sur les produits de vapotage, qui est entrée en vigueur le 1er octobre dernier, pourrait rapporter 2,4 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années, estime le Directeur parlementaire du budget (DPB). 

• À lire aussi: Les ados vapotent quatre fois plus que les adultes

• À lire aussi: Un shooter de nicotine pour sensibiliser les élèves à la cigarette

• À lire aussi: Les élèves de plus en plus nombreux à vapoter à l'intérieur des écoles

Annoncée dans le Budget 2022 de la ministre Chrystia Freeland, la taxe s’applique au liquide vendu aux vapoteurs pour remplir leur atomiseur recombustible.

Pour les flacons de format réduit, soit ceux contenant moins de 10 millilitres, le droit d’accise actuel est fixé à 1,00 $ par 2 millilitres, «ou une fraction de celui-ci».

En ce qui concerne les contenants de 10 millilitres et plus, la taxe est de 5 $ pour les 10 premiers millilitres, avec une surtaxe de 1 $ pour chaque 10 millilitres supplémentaire.

Même s’il n’y a aucune augmentation prévue au droit d’accise, le DPB prévoit une hausse accrue des revenus qui lui sont associés.

Pour l’année 2022-2023, par exemple, les revenus sont estimés à 241 M$. Dans cinq ans, soit en 2026-2027, les revenus exploseront à 599 M$.

Cette hausse importante est notamment issue d’une augmentation projetée de la consommation du produit, qui connaît une explosion de popularité.

Une enquête de l'Institut national de la santé publique du Québec (INSPQ) publiée la semaine dernière révélait que les adolescents (18 %) et les jeunes adultes (15 %) étaient les groupes d’âge où l’utilisation du produit était la plus importante en 2020.

Cela est vrai malgré l’adoption par le gouvernement fédéral en 2018 d’une série de règlements interdisant la vente et la promotion des produits de vapotage pour les mineurs.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.