/news/society

Une épidémie de grippe très meurtrière cette année?

Plusieurs experts appréhendent une saison de la grippe plus virulente et plus meurtrière cette année. 

• À lire aussi: Un «moment critique» pour les hôpitaux pédiatriques

• À lire aussi: Triple épidémie de virus respiratoires aux États-Unis

«Tous les experts sont unanimes sur ce point-là. Il va y avoir plus de gens très malades cette année que par les années passées», affirme le Dr Pierre Harvey, infectiologue et microbiologiste, en entrevue à TVA Nouvelles. 

Le système immunitaire plus faible de la population en raison des mesures sanitaires mises en place pour lutter contre la COVID dans les trois dernières années.

«C’est un virus très agressif l’influenza [...] et pour se défendre, il faut avoir un système immunitaire qui est toujours aux aguets. Depuis deux ou trois ans, il a lâché ses gardes et donc il risque d’y avoir, pas tout le monde, mais sur une population de 8 millions de personnes, il va y en avoir beaucoup plus qui vont être malades et très malades», soutient le docteur. 

À l’instar de la COVID-19, l’influenza sera «une roulette russe», c’est-à-dire que certaines personnes seront très malades en contractant le virus, tandis que d’autres les seront très peu. 

Il est donc difficile de prévoir combien de personnes pourraient en mourir, mais, évidemment, plus le nombre de malades est élevé, plus les risques sont grands.

Afin d’éviter que les personnes plus à risques, particulièrement les enfants en bas âge, qui n’ont jamais ou ont très peu été exposés au virus de la grippe, et les aînés, soient très malades, le Dr Harvey recommande la vaccination contre l’influenza. 

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.