/news/politics

Une tournée importante en Asie pour Justin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau entame vendredi un important voyage dans une poignée de pays d’Asie, quelques jours après avoir dévoilé les grandes lignes de sa nouvelle stratégie indopacifique pour faire face à la montée en puissance de la Chine. 

• À lire aussi: «Nous défierons la Chine quand nous le devrons», dit Mélanie Joly

Un premier arrêt est prévu à Phnom Penh, au Cambodge, où se tiendra cette fin de semaine le sommet de l’Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), qui regroupe 10 pays de l’Asie du Sud-Est, incluant les Philippines, la Thaïlande et le Vietnam.

Selon son agenda, le premier ministre sera sur place pour faire «la promotion de la paix et de la stabilité régionales, du commerce fondé sur des règles, de la croissance économique profitable pour tous et des liens solides entre nos populations».

Cette réunion cadre bien avec la nouvelle stratégie indopacifique d’Ottawa puisqu’un de ses objectifs est de diversifier les liens politiques et économiques davantage de pays asiatiques plutôt que de mettre toutes ses billes dans le panier chinois.

Un second volet du voyage, du 15 au 16 novembre, aura lieu en Indonésie, à Bali, où doit se tenir une grande conférence du G20.

Après avoir assuré qu’il y prendrait part plus tôt cette année, le président russe Vladimir Poutine brillera par son absence. Face à des revers désastreux sur le terrain en Ukraine, M. Poutine a évoqué un «agenda» trop chargé pour se permettre un déplacement.

Des têtes d’affiche de premier ordre y prendront part cette année, notamment, le président américain Joe Biden, le président chinois Xi Jinping, le président français Emmanuel Macron ou encore la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen.

Troisièmement, la délégation canadienne prévoit un arrêt à Bangkok, en Thaïlande, pour assister à une rencontre de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC). M. Trudeau y sera entre autres pour favoriser «la levée des barrières commerciales» des pays d’Asie du Sud-Est.

Le voyage prendra fin avec le 18e Sommet de la Francophonie, du 19 au 20 novembre 2022 à Djerba, en Tunisie. Le premier ministre en sera à sa troisième participation à cet événement qui permet aux pays francophones de resserrer des liens.

Le premier ministre du Québec François Legault a aussi prévu y assister. Il s’agira de son premier voyage depuis sa réélection au mois d’octobre.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.