/news/politics

Triple épidémie: le temps des Fêtes en péril?

Le trio de virus respiratoires qui frappe la province et engorge les urgences des hôpitaux pourrait-il mettre en péril le premier temps des Fêtes «normal» des Québécois depuis deux ans? 

• À lire aussi: Le port du masque fortement conseillé pour tous dans les lieux publics

• À lire aussi: Le masque est-il l’héritage de la COVID-19?

• À lire aussi: VIDÉO | Appel à la vaccination: une nouvelle campagne de la CAQ pour les Fêtes

Questionné sur le sujet en entrevue avec Sophie Thibault au TVA Nouvelles, le ministre de la Santé, Christian Dubé, soutient que c’est pour cette raison que le gouvernement a tenu un point de presse, mercredi, pour recommander certaines mesures. 

«C'est pour ça qu'on fait ces mesures-là le plus tôt possible, parce que l'effet du party des Fêtes, il ne commence pas le 24 décembre. Ça arrive avant. Alors, c'est pour ça qu'on l'a fait tout de suite», explique-t-il. 

Afin de réduire la propagation des trois virus problématiques, soit l’influenza (la grippe), le virus respiratoire syncytial (VRS) et la COVID-19, le ministre de la Santé a fortement recommandé aux Québécois «de porter le masque dans les lieux publics qui sont achalandés, pour tout le monde, peu importe l’âge». 

Cette recommandation exclut toutefois les écoles et les garderies. 

Combinaison de mesures

Afin de s’assurer que tous puissent célébrer le temps des Fêtes, plusieurs mesures doivent être appliquées par les Québécois. 

«Je rappellerais aux gens aussi que les mesures dont on parle, c'est une combinaison de mesures. Il y a la vaccination qu'il ne faut pas oublier», affirme Christian Dubé.

 Écoutez l'entrevue avec Dr. Luc Boileau à l’émission de Philippe-Vincent Foisy  diffusée chaque jour en direct 7 h 45 h via QUB radio :  

Ce que le ministre de la Santé souhaite avant tout, c’est que les Québécois se responsabilisent en appliquant les mesures, comme le port du masque, l’isolement en cas de symptômes et la vaccination, par eux-mêmes sans que le gouvernement ait à l’imposer. 

Voyez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.