/news/politics

François Legault à la conquête du marché de la Francophonie

Photo Marc-André Gagnon

Le premier ministre François Legault entend profiter de sa visite en Tunisie, à l’occasion du 18e Sommet de la Francophonie, pour développer des opportunités d’affaires. Il prévoit également rencontrer le président tunisien Kaïs Saïed. 

• À lire aussi: Sommet de la Francophonie: le Québec a failli bouder la Tunisie

• À lire aussi: [PHOTOS] Le maire de Québec accueilli comme une vedette à Tunis

• À lire aussi: L’OIF pour «redoubler d’efforts» contre le recul du français dans les instances internationales

Le premier ministre du Québec en a fait l'annonce lors d'une mêlée de presse quelques heures après son arrivée sur l’île de Djerba, vendredi.

En plus des activités officielles du sommet réunissant les délégations des 88 États membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), plusieurs rencontres à saveur économiques et diplomatiques sont au programme pour François Legault. 

Aussitôt arrivé à son hôtel, il a eu droit à une première bilatérale, avec Hichem Elloumi, président fondateur de Coficab, une entreprise tunisienne qui fabrique des câbles électriques et des composantes de véhicules. 

M. Legault était accompagné pour l’occasion par Hubert Bolduc, président d'Investissement Québec International. Le premier ministre en a profité pour discuter de la filière batterie, que le Québec tient à développer. 

François Legault a ensuite rencontré le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet. 

L'État francophone de la Belgique est membre à part entière de l'OIF, comme le Québec. 

Autre point en commun soulevé pendant une prise d’images avec les médias québécois : M. Jeholet a travaillé comme journaliste avant de faire le saut en politique, comme la ministre québécoise des Relations internationales et de la Francophonie, Martine Biron, qui est sur place depuis jeudi. 

M. Legault doit également s’entretenir, vendredi, avec la secrétaire générale de l’OIF’ Louise Mushikiwabo, qui selon toute vraisemblance, obtiendra un deuxième mandat au terme du Sommet, puisqu’elle n’a aucun adversaire. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.