/news/currentevents

Saisie record de fentanyl à Ottawa: une Québécoise parmi les suspects arrêtés

PHOTO FOURNIE PAR LA POLICE D'OTTAWA

Une jeune femme de la région de Québec a été arrêtée en compagnie de quatre présumés complices par la police d’Ottawa lors d’une importante frappe antidrogue qui a notamment permis la saisie de plusieurs armes à feu et pour plus de 1,5 million $ de fentanyl. 

Johanie Rochon, 22 ans, de L’Ancienne-Lorette a été épinglée mercredi lors de l’importante opération baptisée Amethyst et dont l’enquête a été amorcée il y a huit mois. 

Durant cette enquête, les policiers ont saisi neuf armes à feu, 2,55 kg de fentanyl, 680 grammes de cocaïne, près de 1,8 kg de crystal meth et environ 150 000 $ en argent canadien. 

Il s’agit sans l’ombre d’un doute de l’une des plus importantes saisies de fentanyl dans l’histoire du Canada. 

La quantité de fentanyl saisie aurait pu permettre aux trafiquants de produire environ 1 250 000 doses potentiellement mortelles, ont fait savoir les autorités. 

Il faut savoir que le fentanyl est un opioïde 40 fois plus puissant que l’héroïne et qu’une très faible quantité peut entraîner une surdose mortelle. 

Des milliers de consommateurs de stupéfiants sont morts au cours des dernières années au Canada après avoir consommé de la drogue dans laquelle du fentanyl avait été ajoutée. 

En plus de Johanie Rochon, la police a également mis la main au collet d’Azizul-Haq Ahmadzai, 20 ans; Asarul-Haq Ahmadzai, 26 ans; Logan Campbell, 21 ans et Yousif Alzayadi, 23 ans. Ils sont tous des résidents d’Ottawa. 

Le quintette fait désormais face à plusieurs graves accusations, dont trafic d’armes à feu, trafic de stupéfiants, possession de produits de la criminalité et conduite dangereuse. 

La police estime que certaines des armes à feu saisies en cours d’enquête pourraient avoir servi lors des nombreuses fusillades ayant eu lieu à Ottawa au cours des derniers mois. 

Lors des deux dernières années, le corps policier est intervenu sur les lieux de 132 fusillades. Durant cette même période, 14 meurtres par arme à feu ont été commis dans la capitale fédérale.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.