/finance/homepage

Un investissement de 21 M$ à l'aéroport de Québec

Un investissement de 21 M$ sera réalisé à l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec pour refaire l’une des deux pistes principales et améliorer les voies de circulation qui connectent avec le terminal.  

• À lire aussi: Troisième lien: Drainville déplore le blocage d'Ottawa

• À lire aussi: Duclos exhorte Québec à ne pas laisser sur la table les 2,7 G$ du fonds d'infrastructure

• À lire aussi: Pas de fonds fédéraux pour le troisième lien dans le futur programme d’infrastructures

Le projet d’investissement prévoit également l’aménagement de zones de transition à l’intérieur du terminal pour assurer une plus grande fluidité des voyageurs. 

«Ce sont des travaux qui sont nécessaires. Nos infrastructures sont en fin de vie», a laissé savoir Marc-André Bédard, vice-président Développement des affaires et Technologies.   

«Ce sont des projets qui étaient planifiés depuis plusieurs années et on arrive à un moment où si on dépasse trop la durée de vie, les coûts vont être encore plus grands pour remplacer ces infrastructures et les réparer plus tard.» 

Du montant total, YQB recevra plus de 10 M$ dans le cadre du Programme des infrastructures essentielles des aéroports de Transports Canada. 

«Il s’agit d’une aide qui arrive à point. C’est une aide qui est précieuse surtout en sortie de pandémie qui a été très difficile financièrement», a ajouté M. Bédard. 

Le premier projet consiste à assurer la pérennité de la piste 11-29, construite dans les années 1960, et les voies de circulation Golf et Hôtel. Les travaux ne devraient pas avoir de conséquences sur les opérations régulières.  

Le deuxième projet consiste à modifier les infrastructures de contrôle des accès à l’arrivée des vols internationaux, notamment par l’acquisition de nouveaux équipements. 

Croissance

En 2022, YQB a renoué avec la croissance, même si les chiffres sont encore loin de ceux d’avant la pandémie.  

«Après une année qui a commencé lentement, il y a une énorme relance à partir de mai. On pense finir l’année à 1,1 million de passagers. On avait 1,8 million avant la pandémie», a souligné le vice-président. 

«On prévoit une année 2023 avec une croissance significative qui va nous ramener à 80-85% où on était avant la pandémie.» 

«Le retour à la rentabilité, à la normale, est prévu en 2024. C’est une prévision qui se tient dans le marché.» 

Plaque tournante

«L’aéroport international Jean-Lesage de Québec est une plaque tournante importante en matière de transport, non seulement pour Québec, mais aussi pour une bonne partie du nord et de l’est de la province. (...) Il s’agit aussi d’un corridor commercial essentiel pour bon nombre d’entreprises de Québec», a indiqué le ministre fédéral de la Santé, Jean-Yves Duclos, qui prenait part à cette annonce au nom du ministre des Transports, Omar Alghabra. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse nouvelles.quebec@tva.ca ou appelez-nous directement au 418-688-2030.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.