/regional/montreal/montreal

Défilé du père Noël: une occasion d’apporter de la joie aux enfants

Nés dans le but d’aider les enfants malades, mais aussi les familles les plus démunies, «les héros de l’espoir» participent à divers événements sous le thème des superhéros et des personnages de fiction connus et aimés de tous.

• À lire aussi: L’univers du temps des fêtes dans une boutique

• À lire aussi: Moins de 4% des Québécois prévoient acheter dans le métavers pour Noël

«Je trouvais que mélanger la réalité avec la fiction, c’était quelque chose qui fonctionnait parce que le monde a besoin de s’identifier à quelque chose», a dit le fondateur de l’organisme, Nicholas Lizotte alias Aquaman.

Pour lui, le défilé du père Noël a une importance particulière puisqu’il est d’abord et avant tout destiné aux enfants pour qui la magie de Noël peut apporter un réconfort dans les temps difficiles. 

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

C’est d’ailleurs pour cette raison que les enfants malades de cinq hôpitaux ont pu assister à l’événement grâce à l’aide d’Urgences-santé.

«Une partie de la parade, il va y avoir les enfants qui sont gravement malades. Ils ne peuvent pas sortir, mais une fois par année, ils vont les sortir, les ambulanciers vont les amener sur des civières pour qu’ils participent à la parade. Donc, une partie des superhéros, quand on va passer devant eux, on va aller les voir et les saluer», a expliqué M. Lizotte à l’Agence QMI peu avant le départ du défilé samedi.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Une cinquantaine d’enfants hospitalisés dans cinq centres hospitaliers ont ainsi été pris en charge par 175 ambulanciers et étudiants en soins préhospitaliers d’urgence.

«C'est une expérience inoubliable, surtout pour certains petits patients qui sortent rarement de l'hôpital. Ça donne un sens à ce que nous faisons au quotidien. C'est une tradition qui nous anime et que nous espérons perpétuer encore longtemps», a mentionné François Charpentier, président-directeur général d’Urgences-santé, par voie de communiqué.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Un père de famille s’est ému de voir des étoiles dans les yeux de sa jeune fille à l’occasion du défilé.

«Je me sens heureux, content d’être dehors, content qu’elle sourit. C’est l’fun. Ça fait un baume sur le cœur. C’est l’fun de voir les enfants sourire et tout le monde heureux», se réjouit-t-il.

Le bonheur des enfants avant tout

Les héros de l’espoir faisant de nombreux événements dédiés aux enfants, les bénévoles qui y œuvrent ont tous à cœur des causes qui les touchent plus particulièrement. Ainsi, lors du défilé, de nombreux groupes se joignent à la formation pour créer «un amalgame de tous les personnages que ce soit de films, de superhéros ou de jeux vidéo» qui sont aimés de plusieurs, a précisé Nicholas Lizotte.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

«C’est vraiment d’avoir l’impression de donner un plus à ces gens-là, c’est ça qui est le plus satisfaisant. Je ne suis pas du type à aller me promener dans les événements de Comiccon. Vraiment, je le fais pour les jeunes. [...] Nous, on est vraiment là pour la bonne cause», a mentionné Jean-Francois Racette, un bénévole de l’organisme. 

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Ce dernier a également pu partager cette expérience pour la première fois avec sa fille Zoé qui demandait depuis quelque temps à participer aux événements des héros de l’espoir.

«C’est gratifiant parce qu’on fait quelque chose d’utile. On met du plaisir dans le visage des enfants», a expliqué, pour sa part, Hélène Bélanger, qui a été invitée à se joindre à l’organisme avec sa famille il y a quelques années afin de se changer les idées, sa fille Mélody étant malade.

Le Grinch est tombé malade

À la veille du défilé du père Noël, les héros de l’espoir se sont retrouvés sans Grinch, un personnage très populaire auprès du public, car son interprète, âgé de 16 ans, est tombé malade. 

S’en est suivi une série de publications sur les réseaux sociaux afin de lui trouver un remplaçant. 

Ce n’est que quelques heures avant l’événement qu’un nouveau Grinch est venu à la rescousse.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

«Alléluia! On a trouvé un remplaçant pour aujourd’hui, parce que je trouvais ça [dommage] qu’il n’y ait pas de Grinch pour les enfants, lui qui est vraiment très très aimé. Ça ne pouvait pas être une parade sans Grinch», a ainsi raconté la mère de l’adolescent, Hélène Bélanger, elle qui incarne habituellement avec ses deux enfants des personnages de l’iconique film de Noël.

Père de six enfants, dont deux sont autistes, Patrick Bourgeois n’a pas hésité à entrer dans la peau de ce personnage aimé de plusieurs.

«Je suis vraiment habitué avec les enfants et j’aime vraiment faire des tours, m’amuser, donc ça va être un rôle tellement facile pour moi», a-t-il dit peu avant le début du défilé.

MARIO BEAUREGARD/AGENCE QMI

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.