/news/society

PAUSE: un événement pour lutter contre la cyberdépendance

La cyberdépendance est bien présente, et assez insidieuse, mais l’événement PAUSE, qui invite chaque troisième dimanche de novembre les ados et jeunes adultes à ne pas utiliser leurs écrans pendant 24h, est l’occasion parfaite pour se déconnecter.

• À lire aussi: OcSobre: faites une pause pour viser l’équilibre

• À lire aussi: Agressivité sur les réseaux sociaux : une spécialiste se prononce

• À lire aussi: Des parents inquiets du comportement de leur jeune

Depuis la pandémie, les jeunes ont le réflexe facile d’ouvrir leurs écrans pour se désennuyer, mais aussi pour éviter de vivre certaines émotions négatives, selon une récente étude.

Une tendance confirmée par 98% de jeunes adultes âgés de 18 à 24 ans lors d’un sondage «Léger». Parmi eux, 89% souhaitent réduire le temps qu’ils consacrent aux écrans.

«On essaie de contrer ça et de favoriser une utilisation plus consciente, parce que ce qu’on appelle l’hyperconnectivité, être connecté en tout temps et partout, comprend des avantages, mais également un lot de risques», a expliqué Carolanne Campeau, coordonnatrice de la campagne PAUSE.

Les adultes ont aussi un rôle à jouer, notamment en tant que modèle.

«Si le parent ose une fois de temps en temps ranger son écran, le mettre de côté hors de vue, hors de portée, et incite sa famille et ses enfants à faire la même chose, ça donne un exemple qu’on a pas toujours besoin d’être connectés», a proposé Mme Campeau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.