/news/techno

Un logiciel de paramédics ontariens frappé par une potentielle cyberattaque

PHOTO D'ARCHIVES, AGENCE QMI

Le logiciel utilisé par des centaines de paramédics en Ontario pour stocker et transférer les informations des patients a été mis hors service après avoir été ciblé par une potentielle cyberattaque.

Le programme, appelé iMedic, est hors service depuis lundi après qu’un «accès non autorisé» a été découvert, selon ESO, l’entreprise qui possède le logiciel.

Pendant l’arrêt momentané du programme, les premiers répondants prennent des notes à la main, d’après le ministère de la Santé ontarien.

«Le ministère est en constante communication avec nos partenaires paramédicaux pendant l’enquête, a déclaré un porte-parole au “Global News”. En même temps, nous nous assurons que les patients peuvent être pris en charge grâce à des rapports d’appel papiers, et que les formulaires nécessaires sont disponibles».

Les paramédics peuvent encore stocker des informations sur le logiciel grâce à des tablettes, mais avec le service hors ligne, ces notes sont difficilement transférées aux hôpitaux, et le stockage pourrait aussi être hors service.

Même si les causes de l'incident sont encore inconnues, Andy Prince, chargé de communication chez ESO, a déclaré que des preuves suggéraient qu’aucune information n’avait fuité et qu’aucun logiciel malveillant n’avait été installé.
Cependant, l’entreprise ne laisse aucune hypothèse de côté et se veut rassurante.

«L’interruption de service n’affecte pas la capacité du service des paramédics à répondre aux appels logés au 911, a déclaré Prince. Il n’y a également aucune preuve pour l’instant que des informations confidentielles ont été compromises ou qu’il y a un risque pour le système informatique local».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.