/finance/homepage

Équité salariale: l’écart entre hommes et femmes diminue au Québec

L’écart de rémunération entre les femmes et les hommes continue de rétrécir, bien qu’il soit toujours présent 26 ans après l’adoption de la Loi sur l’équité salariale au Québec.

Selon une récente étude de l’Institut de la statistique du Québec, la rémunération des femmes en 1998 équivalait à 83 % de celle des hommes. 

En 2021, ce ratio était rendu à 91 %. Ainsi, les femmes gagnaient en moyenne 27,39 $ l’heure alors que les hommes gagnaient 30,16 $ l’heure.

Cette hausse s’explique entre autres par l’augmentation du nombre d’emplois salariés occupés depuis 1998. «Les femmes (+ 535 000) ont été plus nombreuses que les hommes (+ 475 000) à profiter de cette augmentation», peut-on ainsi lire dans le rapport de Statistique Québec.

«Parmi les dix grands groupes professionnels, quatre ont vu leur ratio de rémunération horaire femmes/hommes augmenter d'au moins 9 points de pourcentage depuis 1998», a précisé Statistique Québec.

Cette hausse du ratio de la rémunération horaire a donc été observée dans les professions de la gestion (+12 points, 91 %), de la vente et des services (+12, 92 %), dans les professions du domaine de la fabrication et des services d’utilité publique (+12, 79 %) ainsi que dans l’ensemble des professions des affaires, de la finance et de l’administration (+9,90 %).

«Pour les six autres grands groupes professionnels, il n'y a pas eu de changement statistiquement significatif entre 1998 et 2021», a ajouté l’institut.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.