/regional/montreal/lanaudiere

Rachat du golf de Terrebonne: le propriétaire du site rejette l’offre du Grand Montréal

PHOTO COURTOISIE CMM

Le propriétaire de l’ancien club de golf Le Boisé, à Terrebonne, a rejeté l’offre d’achat de 11 millions $ de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). 

• À lire aussi: La cimenterie McInnis pollue plus que jamais

• À lire aussi: EN PHOTOS | La fille d’un Hells tente de vendre son luxueux domaine

Dans un communiqué transmis lundi matin, le propriétaire du site de l’ancien Golf Le Boisé, Éric Vandal, s’est dit «surpris de cette offre» puisque la promesse de vente s’élevait à 29,288 millions $. Selon l’agence immobilière qui s’occupe du dossier, ce montant était basé sur un rapport d’évaluation professionnel produit par la firme GDA ainsi que sur les valeurs payées récemment pour des terrains similaires par la Ville de Boucherville, la Ville de Montréal et la Ville de Terrebonne elle-même.

«Nous sommes prêts à accepter une promesse d’achat de la CMM et de la Ville de Terrebonne, tant que celle-ci représente la juste valeur marchande pour fins de parc. Nous proposons que les parties soumettent le prix d’achat à un processus d’arbitrage, ce qui assurera une solution juste pour tous», a déclaré M. Vandal qui estime que la municipalité tente d’acquérir le site «à rabais».

Le propriétaire du terrain de golf dit avoir proposé à la Ville de Terrebonne d’obtenir gratuitement la moitié du site, soit l’équivalent de la taille du parc La Fontaine à Montréal, en contrepartie d’un changement de zonage sur le reste du terrain afin de permettre son développement résidentiel.

La CMM dispose de 10 jours pour faire parvenir une réponse au propriétaire.

L’ancien golf Le Boisé de Terrebonne a une superficie de 70,7 hectares. La CMM avait transmis son offre d’achat de 11 millions $, dont 7,5 millions $ assumés par la Ville de Terrebonne, le 10 octobre dernier.

Rappelons qu’au cours de l’été, la CMM avait adopté un règlement de contrôle intérimaire (RCI) ayant pour but de favoriser la «reconversion et la renaturalisation» d’espaces verts. Une mesure qui ciblait principalement des terrains de golf.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.