/sports/homepage

Un joueur de la NCAA ciblé par des insultes racistes

CAPTURE D'ÉCRAN/msuspartans.com

Le hockeyeur des Spartans de l’université Michigan State Jagger Joshua dit avoir été l’objet de commentaires racistes de la part d’un adversaire d’Ohio State pendant une rencontre de la conférence Big Ten de la NCAA, le 11 novembre.

Le frère du joueur des Canucks de Vancouver Dakota Joshua a d’ailleurs pris la parole sur les réseaux sociaux afin d’expliquer davantage les événements survenus à East Lansing, au Michigan. Évidemment, il n’a guère été impressionné par les agissements du rival qu’il n’a pas identifié.

«L’un de leurs patineurs m’a ciblé à de nombreuses reprises avec des remarques discriminatoires. Un arbitre lui a imposé une inconduite de partie et une enquête du Big Ten a été déclenchée dans les jours suivants, sauf qu’aucune décision n’a été prise publiquement par l’association ou Ohio State», a-t-il précisé sur Twitter.

«Les gestes racistes n’ont pas leur place au hockey. Ils découragent les Afro-Américains et les athlètes issus des minorités comme moi de jouer et d’apprécier le jeu. L’inaction devant les propos et actions racistes permet à ce comportement de subsister. [...] Cette passivité me laisse pessimiste quant à la diversité dans le monde du hockey. L’ignorance vis-à-vis le fléau ne doit pas faire partie de notre milieu et j’estime qu’il fallait informer les gens de cet incident, car sans reconnaissance du problème, il va s’accentuer», a-t-il également écrit.

Un frère solidaire

Pour sa part, Dakota Joshua dit comprendre ce qu’a vécu son frangin sur la patinoire et souhaite aussi du changement pour le mieux.

«Il n’y a pas de place pour cela dans ce sport et la vie en général, a-t-il affirmé après la joute des Canucks, au site NHL.com. Il s’agit d’une situation terrible dans laquelle il s’est retrouvé, mais son objectif est d’aider les gens à apprendre afin que tout cela ne se reproduise plus.»

«On aimerait penser qu’il y a eu un long chemin parcouru, surtout dans les récentes années, mais cela arrive encore. Donc, tant que cela existe, je ne crois pas que ce soit étonnant», a ajouté Dakota Joshua, un ancien joueur d’Ohio State qui a par ailleurs affronté le Rocket de Laval dans l’uniforme des Thunderbirds de Springfield pendant les dernières séries de la Coupe Calder de la Ligue américaine.

De son côté, la conférence Big Ten a mentionné au quotidien «Wisconsin State Journal» qu’en raison de l’absence de preuves irréfutables, aucune sanction supplémentaire ne sera imposée. Elle a confirmé néanmoins avoir reçu les vidéos du match, ainsi que des informations provenant des deux équipes en présence et des officiels sur place.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.