/news/world

Deux bébés américains évacués d'un orphelinat russe par une ONG

Deux bébés américains nés d'une mère porteuse qui avait fui le conflit en Ukraine avant d'accoucher à Saint-Pétersbourg, ont été évacués mardi d'un orphelinat de cette métropole russe et remis à leurs parents américains, a annoncé mercredi l'ONG responsable de l'opération.

• À lire aussi: Des parents rencontrent leur bébé pour la première fois en pleine zone de guerre

Les jumeaux, un garçon et une fille, ont été «sauvés» mardi à l'issue de la première mission en territoire russe de Project Dynamo, a précisé dans un communiqué l'organisation, créée par d'anciens militaires en 2021 pour aider à l'évacuation d'Américains et d'alliés afghans lors du retrait militaire chaotique d'Afghanistan.

Les enfants n'ont pas été kidnappés, mais évacués grâce à des «contacts» en Russie, a déclaré à l'AFP Peter D'Abrosca, un porte-parole de l'ONG basée à Tampa, en Floride.

La mère porteuse vivait dans le Donbass, une des régions d'Ukraine les plus affectées par la guerre. 

AFP

En raison des combats, elle a d'abord gagné la Crimée avant d'arriver à Saint-Pétersbourg où elle a accouché début septembre de jumeaux, un garçon et une fille, selon le communiqué.

Les bébés ont été envoyés dans un orphelinat de la ville et les parents, un couple du Texas qui a requis l'anonymat, cherchaient depuis à les récupérer, sans succès.

Les parents ont alors contacté l'ONG et un de ses cofondateurs, Bryan Stern, s'est rendu en Estonie pour mettre la mission sur pied depuis la ville de Narva, à la frontière russe. Le communiqué ne précise pas comment l'extraction des bébés a été effectuée, indiquant seulement que «la mission a pris une semaine à mettre sur pied et a été effectuée en une journée».

AFP

Cité dans le communiqué, Bryan Stern a «profondément remercié» les services consulaires des ambassades des États-Unis à Moscou et Tallinn, sans plus de précision. Questionné sur l'aide apportée par les ambassades américaines, le porte-parole de l'ONG s'est contenté de répondre qu'elles avaient «joué un rôle».

Le département d'État américain, interrogé par l'AFP, n'a pas démenti. «Nous sommes au courant de ces informations», a indiqué un porte-parole de la diplomatie américaine. «Pour des raisons de respect de la vie privée, nous ne ferons pas plus de commentaires à ce stade».

La nationalité américaine est accordée automatiquement aux enfants de couples américains nés à l'étranger de mères porteuses ou par fécondation in vitro, à condition qu'au moins un des deux parents ait des liens biologiques avec le bébé.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.