/news/faitesladifference

L’économie sociale: pour un Québec plus solidaire

Money from Canada: Canadian Dollars. Bills spread and variation of amounts.

Photo Adobe Stock

Le mois de novembre est un mois où les dépenses de beaucoup de familles québécoises explosent. À cette situation s’ajoute le contexte d'inflation actuel ainsi que des enjeux comme la crise du logement ou énergétique qui nous rattrapent. Mais le mois de novembre, c’est aussi le mois de l’économie sociale. 

Et si on choisissait collectivement cette économie pour revoir nos façons de faire et se donner une capacité d'agir, un geste à la fois et une ambition après l'autre ? 

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

La communauté

Faire grandir nos entreprises locales, dynamiser nos milieux, être fiers de nos entreprises d'ici et faire rayonner notre culture, ça vous parle? L’économie sociale, c’est une façon de faire des affaires où les entreprises mettent le bien-être de leurs membres et celui de leur communauté au-dessus de tout intérêt. C’est de l’entrepreneuriat par et pour nous. Cet entrepreneuriat collectif peut prendre plusieurs formes : OBNL, coops, mutuelles – c’est plus de 11 0000 entreprises totalisant 47,8 milliards de dollars de chiffre d’affaires.

Il faut aussi savoir que c’est une façon d’entreprendre qui nous caractérise au Québec et qui a façonné le développement de nos territoires et de nos communautés. Des coopératives agricoles et financières en passant par les Centres de la petite enfance (CPE) ou les cantines scolaires qui assurent le développement des jeunes et l’autonomie des femmes; la société du Québec est distincte et se démarque par son développement économique et social, ainsi que par la place importante que prend l’économie sociale.

Pour donner un exemple concret, la Coopérative pour l’agriculture de proximité écologique (CAPÉ) est née des besoins communs d’agricultrices et d’agriculteurs qui travaillent à l’émergence d’une industrie plus humaine et durable. C’est en se regroupant dans une entreprise collective que ces agriculteurs se donnent des stratégies utiles, tant pour le développement d’affaires que pour la construction plus large d’une nouvelle vision de l’agriculture.

Les entreprises d’économie sociale permettent également de prendre en charge les besoins d’une communauté pour y attirer et y maintenir des familles. Pensons notamment aux organisations qui développent du logement comme l’UTILE et la Société immobilière du Regroupement des centres d’amitié autochtones du Québec (SIRCAAQ) ou à celles qui offrent des services de proximité importants comme de l’aide à domicile ou des points de services alimentaires.

La culture québécoise

Nous sommes souvent portés à l’oublier, mais rappelons également que les entreprises d’économie sociale jouent un rôle clé dans la production et la diffusion culturelle au Québec. La présence de nombreuses organisations dans ce secteur témoigne de la détermination d’acteurs culturels de prendre en charge leurs conditions de développement. Parfois c’est en s’assurant que l’offre culturelle soit accessible à l’ensemble de la communauté, comme les Journées de la culture qui se déploient à travers le Québec chaque année.

Connaître l’économie sociale, c’est comprendre qu’il existe des options pour assurer un développement économique à l’image de nos aspirations. C’est aussi et surtout une façon de favoriser un levier qui renforce les capacités des citoyens et accroît la vitalité des collectivités!

Ouvrez l’œil et vous trouverez assurément de nombreuses entreprises d’économie sociale dans votre région. À leur façon, elles transforment la société pour la rendre plus inclusive, bienveillante et solidaire. En ce mois de l’économie sociale, la prochaine fois que vous aurez à choisir, choisissez cette économie pour, vous aussi, changer le monde !

Photo courtoisie

Béatrice Alain, Directrice générale, Chantier de l’économie sociale

Votre opinion
nous intéresse.

Vous avez une opinion à partager ? Un texte entre 300 et 600 mots que vous aimeriez nous soumettre ?

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.