/news/currentevents

Opération policière majeure à Laval, Deux-Montagnes et Saint-Jérôme

La police mène depuis tôt jeudi matin une vaste opération policière sur la couronne nord de Montréal afin d’arrêter près d’une dizaine d’individus qui seraient impliqués dans des épisodes de violence armée au cours des derniers mois à Laval.

Au total, plus de 150 policiers participent à cette frappe d’envergure. Une quinzaine de perquisitions étaient en cours en début de journée jeudi, notamment à Laval, Saint-Jérôme et Deux-Montagnes.

Neuf suspects devaient être arrêtés lors de l’opération à laquelle participent des policiers de Laval, de la Sûreté du Québec, de la GRC, du SPVM et des corps policiers de Longueuil, Saint-Jérôme et Deux-Montagnes.

Écoutez la chronique faits divers de Maxime Deland, journaliste à l’Agence QMI au micro de Benoit Dutrizac sur QUB radio

«Pour le moment, des stupéfiants ont été saisis, mais on s’attend à trouver des armes à feu également», a indiqué l’agente Érika Landry, porte-parole du Service de police de Laval.

Rappelons qu’en septembre dernier, en réaction aux nombreuses fusillades à être survenues sur le territoire lavallois, le directeur du service de police Pierre Brochet avait affirmé que ce «n’est pas vrai qu’une gang de bums va venir faire la loi et l’ordre dans notre ville».

«On va les arrêter», avait-il ajouté à l’époque.

L’opération menée jeudi est le fruit d’une enquête amorcée au mois d’août dernier.
 




 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.