/regional/troisrivieres/mauricie

Voici comment des cowboys ont tenté de ramener les vaches en cavale au bercail

La municipalité de Saint-Sévère, en Mauricie, a fait appel à un groupe de cowboys pour de tenter de regrouper le troupeau de vaches qui s’est enfui d'une ferme laitière avoisinante en mai dernier.

• À lire aussi: Des vaches en cavale sèment l'émoi en Mauricie

Pendant plus de 12 heures, un groupe de huit hommes à cheval ont donc tenté, sans succès, de guider les bêtes vers un grand enclot.

«Dès la première heure on a regroupé le troupeau et on s’en venait tranquillement vers l’enclos, jusqu’à ce qu’on [tombe] dans un champ de maïs [...] qui n’était pas battu, et donc elles se sont échappées», indique le directeur des rodéos du Festival western de Saint-Tite, Sylvain Bourgeois.

Il s’agissait d’une rare demande de ce type pour le groupe de cowboy qui avait été contacté directement par la directrice générale de Saint-Sévère, Marie-Andrée Cadorette.

«La plupart des fermiers qui ont des élevages pour la viande sont habitués et ont des chevaux pour regrouper leur troupeau, mais des fermes laitières qui perdent leurs vaches c’est assez rare», explique-t-il.

Le groupe de cavaliers avait l’intention de retourner sur les lieux quelques jours plus tard pour tenter le coup à nouveau, mais n’a pas pu, car la trace du troupeau avait été perdue.

M. Bourgeois et ses cowboys se disent toutefois ouverts à l’idée d’effectuer une nouvelle tentative au besoin.

«Si la madame Cadorette nous rappelle, ça va nous faire plaisir d’y retourner, avance le directeur des rodéos. Tout ce qu’on veut faire c’est de sauver les vaches pour qu’il n’arrive rien de malheureux.»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.