/finance/homepage
Populaire

«C’est assis, pipi et FIFA»: 26 heures d’attente pour des rabais du Vendredi fou

Malgré la pluie qui s’abat sur le Québec, une vingtaine de téméraires sont installés depuis 9h00 hier matin devant un commerce de la rue Ste-Catherine pour les soldes du Vendredi fou.

• À lire aussi: Vendredi fou: les 5 articles qui offrent les meilleurs rabais

• À lire aussi: Le Vendredi fou, plein d’aubaines et des tonnes de pièges à éviter

• À lire aussi: Vendredi fou: les Québécois se tournent vers l’achat d’occasion

Les jeunes, qui attendent que le magasin de chaussure ouvre ses portes à 11h00 pour profiter des aubaines, ne semblent pas importunité par la température moins clémente. 

Ils en profitent plutôt pour visionner les matchs de soccer et passer du temps entre amis sur cette rue montréalaise bien connue pour ses multiples magasins. 

«Je vais essayer d’en avoir le plus possible et de profiter des rabais, a dit un des jeunes. Depuis 24 heures, c’est assis, pipi et FIFA». 

Écoutez l'entrevue de Guillaume Lavoie avec Simon Castonguay, chef de pratique pour le Québec et fan adulte de légos sur QUB radio:

Un autre de la même bande s’avoue quant à lui incertain d’acheter une paire de chaussures à rabais, même s’il aura attendu plus d’une journée devant le commerce. 

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.