/news/currentevents

Deux réseaux criminels frauduleux démantelés après quatre ans d’enquête

Photo d'archives, Martin Alarie

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a révélé une fraude de plus de 31 millions $ liée à l’or au terme de quatre ans d’enquête, démantelant au passage un réseau de production et de vente illégale de cannabis. 

• À lire aussi: Un faux déneigeur aurait fraudé plusieurs personnes à Saguenay

• À lire aussi: Contrebandiers de tabac en prison

• À lire aussi: Accusations de fraude: l'animateur Mario Lirette en prison

Au terme de leur travail, les enquêteurs de la Division du crime organisé du SPVM ont pu procéder à l’arrestation de 10 personnes alors que 28 personnes font l’objet de mandat d’arrêt.

Les suspects auraient fait usage de compagnies à numéro et de prête-noms pour effectuer cette fraude.

«L’enquête a démontré que l’organisation aurait amassé plus de 31 M$ grâce à son stratagème de vente et revente d’or. L’or pur (non taxable) était transformé en or impur (taxable) et vendu à un raffineur à Toronto, les suspects conservant le montant des taxes. De l’or pur était ensuite racheté au raffineur et retransformé en or impur dans un stratagème de fraude circulaire», a ainsi indiqué le SPVM par voie de communiqué précisant que l’argent était ensuite réinvesti dans de nouvelles transactions frauduleuses afin de permettre au réseau de faire davantage de profits.

Un autre réseau criminel

L’enquête a également permis de dévoiler les activités d’un autre réseau criminel, impliqué pour sa part dans la production et la vente illégale de cannabis. Ainsi, des certificats de Santé Canada pour la production de cannabis à des fins médicales étaient demandés. Les produits étaient ensuite revendus sur le marché noir.

Des perquisitions menées non seulement à Montréal, mais aussi à Laval, dans les Laurentides, en Montérégie et à Toronto ont permis de saisir 3 kg d’or pur, des montes et bijoux ainsi que 865 465 $ en argent comptant. À tout cela, s’ajoutent de nombreuses saisies de drogue.

Le SPVM a collaboré avec de nombreux partenaires dans le cadre de cette enquête, dont Agence du revenu du Canada, Agence des services frontaliers du Canada, Bureau de la grande criminalité et des affaires spéciales, Monnaie royale canadienne, Procureur général du Québec, Revenu Québec, Santé Canada et le Service de police de Toronto.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.