/finance/homepage

Nervosité au sein de l'industrie canadienne du homard

CAPTURE D'ÉCRAN / TVA NOUVELLES / AGENCE QMI

Alors que la plus importante flotte de pêche au homard du Canada atlantique doit prendre la mer lundi, les conditions de marché très difficiles rendent l'industrie inquiète.

• À lire aussi: L'étude d'urgence sur les baleines noires aux Communes tire à sa fin

• À lire aussi: L'industrie de la pêche réclame un ministre délégué dédié uniquement aux pêcheries

Stewart Lamont, le directeur général de Tangier Lobster près de Halifax, en Nouvelle-Écosse, estime que la situation générale des marchés est la plus difficile qu'il n'ait vue en 20 ans. Au contexte inflationniste mondial s'ajoutent l'impact du confinement lié à la COVID-19 en Chine, et l'humeur assombrie des Européens en raison de la guerre en Ukraine.

«Les gens essaient de joindre les deux bouts; ils essaient de payer l'essence, l'épicerie, le loyer et donc, les ventes de homard souffrent de telles circonstances», dit-il.

Depuis le mois dernier, quelques centaines de bateaux de pêche s’activent dans les petites zones de la baie de Fundy et le prix au débarquement payé aux pêcheurs n'est que de 6 $ ou 6,50 $ la livre, alors qu’il était de 13 $ la livre à pareille date l'an dernier.

«C'est une baisse dramatique, commente M. Lamont. Et, avec ces prix, nous avons une sorte d'équilibre avec les quelques centaines de pêcheurs actifs présentement. Mais qu'est-ce qui va se passer quand on aura 2100, 2200 bateaux sur l'eau? Ça va faire beaucoup plus d'inventaire et tout le monde est pas mal nerveux. On ne sait pas comment ça va se jouer.»

L’acheteur néo-écossais fait référence aux 1800 pêcheurs des zones 33 et 34 du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse qui commenceront à pêcher le homard lundi et qui s’ajouteront à ceux des zones limitrophes où la saison d’automne est déjà commencée.

Selon M. Lamont, il reste encore beaucoup de chair de homard et de sections de crabe du printemps 2022 en inventaire qui tirent le marché vers le bas.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.