/news/society

Nombre record de boîtes de denrées distribuées: La Bouchée généreuse a besoin de plus d'espace

La banque alimentaire La Bouchée généreuse, située dans le secteur Limoilou, à Québec, a distribué un nombre record de 890 boîtes de denrées alimentaires, jeudi.

Du jamais vu pour l’organisme, qui avait déjà dû faire face à une hausse importante de la demande pendant la pandémie, allant jusqu’à 650 paniers par jour. 

«Ça veut dire que 890 familles ont fait la file, à moins 15 degrés pour recevoir de la nourriture», lance avec émotion la directrice adjointe, Marie-Pierre Gravel. «De voir cela à Québec, c'est vraiment difficile.» 

Pour répondre aux besoins toujours grandissants, l’organisme a besoin de plus d’espace. Les 6000 pieds carrés de l'édifice vétuste du boulevard Hamel ne suffisent plus. La direction est à la recherche d’un nouveau bâtiment ou d’un terrain pour se relocaliser. 

«On a 6000 pieds carrés pour la banque alimentaire, la friperie et l’épicerie communautaire», explique Mme Gravel. «On aurait besoin d’environ 10 000 pieds carrés juste pour la distribution alimentaire.»

L'organisme reçoit 6000$ de la Ville de Québec, le reste du financement provient de dons caritatifs, mais c’est largement insuffisant. La Bouchée généreuse lance un cri du cœur pour obtenir de l’aide supplémentaire.

«On est un petit OBNL, on est 6 employés, on a besoin de tout l'appui pour trouver un lieu.»

Avec la hausse du prix des aliments et du coût de la vie en général, de nouveaux visages viennent réclamer leur panier de nourriture.

«Ce ne sont plus les stéréotypes, ce sont de jeunes familles, des gens qui travaillent qui viennent nous voir maintenant», affirme Mme Gravel.

Le député solidaire Sol Zanetti se dit sensible au problème.

«Il faut les aider à se trouver une nouvelle bâtisse. Pour ça, il faut de l’argent et la démarche que je fais en ce moment, c’est de brasser tous les cocotiers.»

Le député de Jean-Lesage interpelle le gouvernement provincial et la Ville de Québec, qui doivent selon lui aider l’organisme à se trouver un nouveau local.

Quant au montant que les familles québécoises devraient bientôt recevoir de la CAQ pour contrer l’inflation, il s’agit d’un bien petit montant pour soulager les besoins, pour le politicien.

«Un 600$ ça ne changera pas le problème qu’on a à tous les jours et qui est en train de s’amplifier. Il faut qu’on élimine la pauvreté. Il faut réduire les inégalités de richesses.»

-Avec les informations de Danny Côté

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse nouvelles.quebec@tva.ca ou appelez-nous directement au 418-688-2030.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.