/regional/estduquebec/basstlaurent

Vendredi fou: 54% des Canadiens magasineraient leurs achats de Noël

À l’occasion du Vendredi fou, 54 % des Canadiens magasineraient leurs achats de Noël selon un sondage Leger.

• À lire aussi: Vendredi fou: les 5 articles qui offrent les meilleurs rabais

• À lire aussi: «C’est assis, pipi et FIFA»: 26 heures d’attente pour des rabais du Vendredi fou

• À lire aussi: Le Vendredi fou, plein d’aubaines et des tonnes de pièges à éviter

Toutefois, des experts et des organismes lancent une mise en garde. Il est important de respecter son budget, et de ne pas se laisser tenter par des économies intéressantes.

«Ne mettez pas vos achats sur votre carte de crédit, à moins d’être capable de payer complètement la facture lorsqu’elle va arriver, a averti Frédéric Boudreault, coordonnateur à l’Association pour la protection des intérêts des consommateurs (APIC) de la Côte-Nord.»

«Les consommateurs ont tendance à s’endetter pour répondre à la pression durant le temps des fêtes d’offrir des cadeaux, alors qu’il y a plein d’autres choses qu’on peut faire», a-t-il ajouté.

Des organismes rappellent que même si vous faites des économies intéressantes, il s’agit tout de même d’une dépense, d’où l’importance de se poser la question «est-ce que j’en ai réellement besoin?».

Un mouvement anticapitaliste mondial d'opposition au Vendredi fou, a été initié prônant l'inverse, soit une journée de non-achat.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.