/news/culture

Salon du livre de Montréal : Les livres québécois ont la cote

Dans le cadre de la 45e édition du Salon du livre de Montréal qui se déroule au Palais des congrès, l’autrice Anaïs Barbeau-Lavalette constate que les livres québécois ont la cote.

«Je pense que l’amour pour la littérature québécoise s’est solidifiée, ce qui n’est pas le cas dans tous les secteurs culturels», dit-elle.

Selon l’autrice de La femme fleuve, «on a réapprivoisé nos auteurs, on en a découvert d’autres».

D’ailleurs, «il y a vraiment un lien avec les auteurs du territoire qui s’est ouvert».

L’événement se conclut ce week-end; le Salon se tiendra jusqu’à dimanche 17h.

L’autrice Anaïs Barbeau-Lavalette sera présente dimanche pour une séance de dédicace.

Le livre : un autre secteur touché par l’inflation

Le domaine du livre et de l’édition connaît lui aussi les contre-coups de l’inflation avec les prix du papier. 

«L’objet-livre est un objet précieux», confirme l’autrice.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.