/regional/montreal/montreal

La course au sapin de Noël est lancée

À moins d'un mois de Noël, la course au sapin est lancée dans la métropole alors que les producteurs et revendeurs d'arbres naturels sont déjà pris d'assaut.

• À lire aussi: De 35 à 45$ pour une photo avec le père Noël

• À lire aussi: Météo: un redoux dans plusieurs régions ce week-end

C'est ce que constate Lionel Filion, propriétaire de Sapins Filion.

«On dirait que ça ne veut pas lâcher. L'année passée, ça a été très peu plus faible. Mais très peu. Et cette année, de voir ça aller, je pense que ça va être bien. Ça a été très bon à date», se réjouit-il.

Même si les producteurs s’accordent à dire que le temps doux a permis une bonne saison, avec notamment des sapins bien fournis, ils concèdent toutefois que les 15 à 20 degrés observé en octobre et jusqu'à la mi-novembre peuvent avoir un impact sur la conservation des arbres.

Certains producteurs ont même dû attendre avant de procéder à la coupe des sapins afin de leur offrir le climat le plus froid possible.

Quelques conseils

Charles Vaillancourt, président de l’Association des producteurs d’arbres de Noël du Québec, concède que la saison présentera quelques difficultés pour les sapins.

«C’est sûr qu’il va y avoir quelques tendances où ce que les arbres vont être un peu plus secs.

Il donne à cet égard quelques conseils aux consommateurs, qui pourront prendre ces quelques initiatives afin de s'assurer un bel arbre pour Noël.

Abriter le sapin

«Ça va être très important pour le consommateur de grader l’arbre loin du soleil, loin du vent avant de le rentrer dans leur maison.»

Coupe fraîche

«Un coup qu’ils sont rentrés dans leur maison, c’est très important de faire une coupe fraîche à la botte.»

Beaucoup d’eau

Puis, il importe de «le mettre dans l’eau tout de suite pour s’assurer qu’il boive le plus d’eau possible pour pouvoir avoir un arbre encore avec des aiguilles au mois de décembre.»

Recrudescence d’intérêt

Les producteurs notent un regain d’intérêt au cours des dernières années pour les sapins naturels.

Les clients affectionnent tout particulièrement l’odeur de l’arbre et son côté festif.

«J’aime l’odeur, je trouve que ça fait festif. On se met dans l’esprit de Noël en venant choisir notre petit sapin. Il y a quelque chose de magique», explique une femme.

«Je pense que c’est vraiment un peu la connexion avec la nature. On est capable choisir un sapin qui va convenir à la famille, la grandeur et tout. Puis aussi évidemment, l’odeur que ça vient amener à la maison», dit pour sa part un homme.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.