/news/tele

«Alertes»: les dominos vont tomber pour l'agresseur de Lili-Rose

Photo Agence QMI, Mario Beauregard

Le cas de Manuel Audet (Frédéric Millaire Zouvi) ne sera pas complètement réglé lors du dernier épisode de la saison d’«Alertes», le 12 décembre prochain.

• À lire aussi: Le meilleur début de saison de TVA en 10 ans

Celui qui a agressé sexuellement sa collègue de l’escouade Lily-Rose (Mylène St-Sauveur) sera de retour dans les intrigues en janvier, mais il quittera assurément la série cet hiver, la jeune femme s’étant confiée pour la première fois à Pénélope (Catherine Bérubé), ce qui sonne le début de la fin de Manuel.

«Le dernier épisode de la saison tournera beaucoup autour de l’agression de Lily-Rose», a confirmé l’autrice principale d’«Alertes», Julie Hivon, en entrevue avec l’Agence QMI. À cette occasion, les membres de l’escouade seront en mode Noël dans «un épisode plus émotif» et «les dominos vont tomber», a-t-elle promis.

En créant ce personnage, arrivé au début de la deuxième saison, Mme Hivon savait déjà qu’il allait finir par s’en prendre à Lily-Rose. Elle voulait que l’ancien policier de Chambly, repêché par l’escouade, soit sympathique et attachant pour que l’on ne voie pas venir ce revirement dramatique.

Mme Hivon a consulté une intervenante spécialisée en agression sexuelle dans un Centre d’aide aux victimes d’actes criminels (CAVAC) afin d’aborder la question avec délicatesse. «Souvent, les agressions viennent de proches en qui les victimes ont confiance», a rappelé l’autrice, qui voulait que Lily-Rose continue de côtoyer son agresseur au travail, ce qui est souvent le cas dans la vraie vie.

«Même si certains téléspectateurs ont été choqués, on voulait montrer l’agression pour qu’ils soient dans le point de vue de Lily-Rose. On voulait que les gens soient avec elle, qu’ils vivent avec elle la frustration, la peur et la détresse. Dans le cadre policier, c’est encore plus dur pour Lily-Rose qui veut être vue comme une femme forte. Elle n’a pas envie d’être une victime.»

Pour les besoins de cette fiction policière, Lily-Rose remontera la pente plus rapidement que dans la réalité. «Après chaque étape, quand elle va voir que les gens la soutiennent, elle va arriver à mieux se sentir», a dit Julie Hivon, qui travaillait sur l’épisode 71 – il sera diffusé à la fin de l’automne 2023 –, quand nous lui avons parlé jeudi dernier.

Manuel, qui ne reconnait pas l'avoir agressée lors d’une fête bien arrosée, préfère lui «dire qu’elle est folle et qu’elle s’imagine des choses».

Place à l'antigang

Après avoir pris une pause nécessaire des enquêtes, la jeune policière a été repêchée par la brigade antigang, et les enquêtes amèneront les deux services à collaborer dans la troisième saison. Elle vient de s’y installer et a fait la connaissance d’une nouvelle partenaire colorée, Cindy (Évelyne Gélinas), et du patron Robert Larouche (Hugues Frenette), deux personnages que l'on apprendra à connaître.

Surtout que Stéphanie (Sophie Prégent) a des raisons de croire que le corrompu directeur Marc-André Bonanfant (Guy Jodoin) «a fait des petits à l’antigang». Guy Jodoin quitte par ailleurs la série d’un «commun accord» après avoir remporté en septembre dernier un Gémeaux pour ce personnage. On ne le reverra plus parce qu'il sera pris en charge par un programme de protection des témoins.

Frédéric Lamontagne (Benoit McGinnis), avec qui Stéphanie «n’a pas beaucoup d’atomes crochus», deviendra par ailleurs un personnage régulier d’«Alertes». Marjolaine Lacroix (Diane Lavallée), la mère de Dominic (Charles-Alexandre Dubé), sera aussi présente dans la prochaine saison, de même que de nouveaux personnages campés par Philomène Bilodeau, Dominik Dagenais, Martin Desgagnés, Julie Ménard, Julie Roussel et Bruno Verdoni. À partir de janvier, les enquêteurs devront élucider un incendie criminel.

«Alertes» est maintenant passée à 26 épisodes par année, ce qui constitue une grosse commande pour les auteurs, mais aussi pour le réalisateur et l’équipe technique. Julien Hurteau était en pause de tournage cet automne pour les épisodes que l’on verra après les Fêtes, remplacé par Mathieu Handfield, mais il reprendra du service prochainement pour les tournages du bloc automnal.

Produite par Pixcom, la série «Alertes» est diffusée le lundi, à 21 h, à TVA.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.