/finance/homepage

LE PIB du Québec a augmenté de 0,1 % en août 2022

Canadian money

PhotoSerg - stock.adobe.com

Après avoir baissé, le produit intérieur brut (PIB) a légèrement augmenté au Québec en août, en raison notamment des hausses observées dans les secteurs de la construction et de l'extraction minière.

Le PIB a ainsi augmenté de 0,1 % au Québec en août 2022, à la suite d’une baisse de 0,4 % en juillet, selon l’Institut de la statistique du Québec (ISQ).

«La remontée [du PIB] qui succède à d’autres reculs mensuels s’avère une bonne nouvelle, mais ne met pas nécessairement un terme à la tendance baissière du PIB réel qui prévaut depuis le sommet atteint en mars 2022», a commenté Hélène Bégin, économiste principale chez Desjardins.

La production de biens est demeurée inchangée en août par rapport au mois précédent, après quatre replis mensuels consécutifs. Les hausses observées dans les secteurs de la construction (+ 3,1 %) et de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière, et de l'extraction de pétrole et de gaz (+ 4,3 %) ont été contrebalancées par la baisse dans le secteur de la fabrication (- 2,3 %).

«Le rebond de l’industrie de la construction en août sera sans doute éphémère puisque les mises en chantier d’habitations ont fortement fléchi cet automne», a toutefois souligné Mme Bégin.

L’industrie des services a légèrement augmenté de 0,1 % en août, à la suite d'une baisse de 0,1 % en juillet.

En effet, le commerce de gros (+ 2,2 %), le commerce de détail (+ 1,6 %) et les administrations publiques (+ 0,7 %) ont affiché les hausses les plus notables, ce qui a tempéré les baisses observées dans les secteurs des soins de santé et de l'assistance sociale (- 0,6 %), des services d'enseignement (- 0,6 %) et des services professionnels, scientifiques et techniques (- 0,4 %).

Augmentation de 3,5 % depuis le début de l’année

Pour les huit premiers mois de l'année 2022, le PIB réel du Québec est de 3,5 % plus élevé que celui des mêmes mois de 2021, a également ajouté l’ISQ.

Les secteurs de la fabrication (+ 3,8 %), des services d'hébergement et de restauration (+ 28,8 %), des services d'enseignement (+ 6,6 %), des services professionnels, scientifiques et techniques (+ 5,6 %), du transport et de l'entreposage (+ 11,2 %) et du commerce de détail (+ 4,9 %) ont notamment contribué à cette croissance.

«Malgré la remontée du PIB réel en août, le troisième trimestre sera particulièrement faible», a ajouté l’économiste qui prévoit un premier recul du PIB réel à la fin de l’année.

«Il est donc probable qu’une période de contraction de l’activité économique soit déjà débutée au Québec. Reste à voir si l’été 2022 marquera le début officiel d’une récession qui devrait être modérée. Un mouvement en dents de scie pourrait caractériser les prochains mois, mais la période de détérioration de l’économie est loin d’être terminée», a ajouté Hélène Bégin.

Selon les informations publiées par Statistique Canada, le PIB réel canadien aux prix de base a augmenté de 0,1 % en août 2022, par rapport au mois précédent.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.