/regional/sherbrooke/centreduquebec

Possible agression sexuelle sur une aînée de Victoriaville

Une dame âgée aurait été victime d'une agression sexuelle la fin de semaine dernière dans une résidence privée pour aînés de Victoriaville.

Les événements seraient survenus pendant la nuit de samedi à dimanche à la résidence La Seigneurie Le Victorin de la rue de la Paix.

L'établissement comporte 192 unités pour personnes retraitées autonomes, mais il héberge aussi à l'occasion, pour des périodes temporaires, des aînés nécessitant des soins de convalescence.

Selon nos informations, la dame aurait été agressée par un employé, possiblement un préposé aux bénéficiaires.

La direction de la résidence aurait été informée de la situation en journée dimanche et a aussitôt avisé les policiers. La dame aurait été transportée au centre hospitalier pour y passer des examens, fort probablement se soumettre à une trousse médico-légale.

La direction de la résidence a décliné nos demandes d'entrevue, mais nous a fait cette brève déclaration par courriel : «Nous avons été choqués d'apprendre les événements et avons agi sur-le-champ, en congédiant le préposé, pour lequel, par ailleurs, la vérification des antécédents judiciaires avait été réalisée comme l'exige le règlement sur la certification des RPA. Ce dernier n'avait aucun antécédent à son dossier.»

«Nous collaborons pleinement à l'enquête policière en cours. Et nous demeurons en contact étroit avec la famille. Afin de ne pas nuire à l'enquête, nous n'émettrons aucun autre commentaire. À la résidence La Seigneurie Le Victorin, le bien-être et la sécurité de nos résidents est au cœur de nos actions», a fait savoir Alexandra Gosselin, directrice des opérations.

Les résidents et leurs proches ont été informés par lettre du congédiement de l'employé, mais en ignoraient les motifs.

Ceux rencontrés étaient visiblement sous le choc.

«C'est infiniment triste», a mentionné une femme qui habite la résidence depuis six ans. «Ça doit être un cas isolé parce que nous, personnellement, nous n'avons rien à dire de mal contre la résidence et leurs employés. Ils prennent un très grand soin de nous», a ajouté son conjoint.

La Sûreté du Québec confirme mener une enquête à la suite d'une plainte concernant un crime de nature sexuelle dans une RPA de Victoriaville, que cette enquête progresse, mais ne confirme aucune arrestation pour le moment.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.