/finance/homepage

Culture hydroponique: le Canada tire de la patte

Green crop in modern greenhouse

Photo Adobe Stock

La culture hydroponique est en retard au Canada même si elle permet d'utiliser moins d'eau que deux personnes dans une maison, estime le copropriétaire de la ferme de laitue hydroponique Enogrow, Daniel Ratté.

En entrevue à QUB radio, l’entrepreneur installé à Caraquet, dans le nord Nouveau-Brunswick, a expliqué que la culture hydroponique n’utilise pas de terre et 95% moins d’eau que la culture conventionnelle. De plus, elle prend 99 % moins d’espace, sans oublier le fait qu’il n’y a pas d’insecticide ni herbicide.

Cependant, il y a des inconvénients associés à cette culture, prévient le copropriétaire. «Ceux qui veulent se lancer dans la culture hydroponique doivent savoir que c’est très dispendieux avec l’essence qui devient de plus en plus rare, les changements climatiques et les difficultés d’approvisionnement au niveau de l’équipement. J’ai construit mes propres systèmes et les coûts ont plus que doublé en 12 mois pour ajouter du nouvel équipement. C’est l’équivalent de s’acheter un bateau et de penser qu’on va partir sur l’eau, car on n’a de l’argent pour l’acheter», a-t-il imagé au micro de Philippe-Vincent Foisy.

À l’heure actuelle, le carnet de commandes de M. Ratté est plein et c’est impossible pour lui d’accepter de nouveaux clients. Cela s’explique par la pénurie de laitue liée à un virus qui a fait chuter la production en Californie faisant exploser les prix en épicerie.

Son entreprise se retrouve dans plusieurs restaurants et marchés d'alimentation du nord-est du Nouveau-Brunswick. «Comme nous sommes près de notre marché, nous sommes capables d’avoir des prix raisonnables.»

Questionné à savoir si la culture hydroponique est la technologie du futur, M Ratté répond que c’est l’une des solutions viables. Cependant, il prévient qu'on ne peut pas faire un aliment qui pousse à l’intérieur de la terre comme des patates et des carottes.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.