/news/currentevents

Un corps découvert dans une résidence de Stoneham

L’incendie, qui s’est déclaré mercredi matin, au1450 chemin Jacques-Cartier Sud, à Stoneham-et-Tewkesbury, a fait une victime. Il s’agit d’un homme découvert étendu dans son lit. 

Les premiers appels d’urgence ont été logés vers 7h09 par des passants.  

«À l’arrivée des pompiers, le feu était éclaté. Les pompiers ne pouvaient pas entrer à l’intérieur. Les flammes sortaient déjà par le toit», a indiqué Guy Poulin, directeur des incendies de la municipalité de Stoneham-et-Tewkesbury.   

 Écoutez le segment faits divers avec Maxime Deland diffusé chaque jour en direct 11 h 55 via QUB radio :

En l’absence de bornes-fontaines, les pompiers ont dû transvider de l’eau dans des piscines pour maitriser l’incendie. 

Crédit : Marcel Tremblay /Agence QMI

Les pompiers de Saint-Gabriel de Valcartier ont prêté assistance aux pompiers de Stoneham. Environ 25 pompiers sont intervenus durant l’incendie dont la plupart sont des pompiers volontaires. 

«Au début de l’intervention, les pompiers ont découvert un corps. La personne a été évacuée et son décès a été constaté par les ambulanciers», a ajouté M. Poulin. 

Les flammes avaient une telle intensité que les pompiers ont pratiqué une ouverture sur le mur extérieur de la résidence pour sortir la victime qui était déjà décédée. 

Crédit : Marcel Tremblay /Agence QMI

L’enquête a été transférée à la Sûreté du Québec.  

À première vue, il n’y avait pas de système de chauffage d’appoint au bois à l’intérieur. Selon le chef des incendies, le bâtiment de type bungalow manquait «un peu» d’entretien. 

«On parle d’une maison un peu en décrépitude», a-t-il dit. 

La victime a été retrouvée inconsciente sur son lit.  

Il s’agirait d’un homme qui est possiblement le propriétaire de la résidence. L’enquête devrait révéler les causes de l’incendie et s’il y avait la présence d’un détecteur de fumée en état de fonctionner. 

«À 7h, le monde se lève, déjeune. Est-ce qu’il a décidé de se recoucher? On essaie de remonter l’historique de la journée.»  

Personne discrète

«C’était une personne discrète», a mentionné une voisine qui préfère garder l’anonymat.  

Une autre dame, Line Lachance, connait la victime. Assurant le transport d’écoliers dans sa fourgonnette, elle passe devant la maison plusieurs fois par jour. 

Line Lachance, qui habite la même rue que la victime, le croisait de temps en temps à la boîte aux lettres.

«On le voyait souvent dehors. Je le rencontrais à la boîte aux lettres de temps en temps. On ne se voisinait pas vraiment», a-t-elle confié. 

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous partager à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse nouvelles.quebec@tva.ca ou appelez-nous directement au 418-688-2030.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.