/news/currentevents

Incendies criminels chez Royal LePage: un deuxième suspect épinglé à Montréal

Photo Agence QMI, Pascal Girard

La police a arrêté un deuxième individu soupçonné d’avoir incendié des bureaux de l’agence immobilière de Royal LePage, dans les Laurentides.

Le suspect de 24 ans a été épinglé tôt mercredi matin dans l’arrondissement de Saint-Laurent, à Montréal.

Il a été libéré sous promesse de comparaître à une date ultérieure.

Cet individu est le deuxième à être arrêté concernant des incendies criminels allumés dans des succursales de Royal LePage de Saint-Sauveur et de Sainte-Thérèse, sur la couronne nord de Montréal.

Le premier suspect, âgé de 28 ans, a été appréhendé la semaine dernière, lui aussi dans l’arrondissement de Saint-Laurent.

Les deux bureaux de courtiers immobiliers visés par ces incendies criminels appartiennent aux mêmes propriétaires.

Dans une très brève entrevue accordée au Journal de Montréal il y a quelques jours, la fille du défunt copropriétaire des deux succursales ciblées avait laissé entendre qu’elle ignorait qui pouvait bien leur en vouloir.

L’enquête policière dans ce dossier n’est pas terminée, a fait savoir la Sûreté du Québec. D’autres arrestations pourraient être effectuées.

Au cours des quatre dernières années, les succursales de Royal LePage Humania de Saint-Sauveur et de Sainte-Thérèse ont été visées par au moins cinq incendies criminels ou tentatives d’incendies criminels.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.