/news/society

Pire qu'en pandémie: le nombre d’élèves absents atteint un sommet

Le nombre d’élèves absents dans les écoles québécoises atteint un nouveau sommet. Plus de 158 000 étaient restés à la maison lundi, ce qui représente un taux d’absence de près de 13%, soit deux fois plus qu’à l’habitude. Dans certaines écoles, cette proportion grimpe même jusqu’à 25%.  

• À lire aussi: Virus respiratoires: des urgences pédiatriques débordées

• À lire aussi: «Les bébés tombent, ça n'a aucun sens»

Ces chiffres, qui proviennent du ministère de l’Éducation, concernent les élèves du primaire et du secondaire, mais aussi ceux de l’éducation aux adultes et des centres de formation professionnelle. 

Il s’agit d’un nombre d’absences record, selon la Fédération québécoise des directions d’établissement d’enseignement (FQDE). 

«Il y a des enseignants d’expérience qui m’ont dit qu’ils n’avaient jamais vu ça», lance Nicolas Prévost, qui a visité des écoles la semaine dernière. Habituellement, le taux d’absence se situe plutôt entre 5% et 7%, précise-t-il. 

Au plus fort du raz-de-marée provoqué par le variant Omicron, en début d’année, le nombre d’absences avait grimpé jusqu’à près de 130 000 élèves, selon les chiffres du ministère de l’Éducation. 

Écoutez l'entrevue avec Josée Scalabrini à l’émission de Richard Martineau via QUB radio:

Le quart des élèves absents

Dans certaines écoles, la proportion d’élèves absents est par ailleurs beaucoup plus élevée que la moyenne provinciale. 

En Mauricie, au centre de services scolaire Chemin-du-Roy, de 15% à 25% des élèves ont dû rester à la maison mardi, selon un coup de sonde effectué auprès des directions d’écoles. 

Sur la Rive-Sud de Montréal, à l’école primaire Charles-LeMoyne, environ 200 des 850 écoliers étaient absents lundi, dont plusieurs pour des symptômes grippaux, indique le centre de services scolaire Marie-Victorin. 

À Gatineau, le taux d’absence a grimpé à près de 20% à l’école primaire Pierre Eliott Trudeau en début de semaine, indique la commission scolaire Western Quebec. 

Peu de COVID-19

Selon les données du ministère, seulement 20 000 élèves étaient absents pour des symptômes reliés à la COVID-19. 

À la FQDE, on rapporte en effet «très peu de cas de COVID-19» mais beaucoup de cas de grippe et de rhume. 

Au cours des derniers jours, plusieurs écoles ont d’ailleurs rappelé aux parents les consignes en cas de symptômes grippaux. 

Les élèves qui ont de la fièvre de rester à la maison pendant au moins 24 heures alors que ceux qui ont de la toux, le nez qui coule ou un mal de gorge doivent porter le masque en classe. 

Le nombre élevé d’absences complique la situation pour plusieurs enseignants, qui sont moins à l’aise d’aborder de nouvelles notions en classe devant plusieurs chaises vides, souligne M. Prévost. Plusieurs parents demandent aussi des travaux à faire à la maison. 

Heureusement, le personnel semble pour l’instant relativement épargné par la forte circulation de virus respiratoires cet automne, indique le président de la FQDE. «Ce sont vraiment les élèves qui sont touchés», lance-t-il. 

– avec la collaboration de Francis Pilon

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.