/regional/sherbrooke/estrie

Une «fenêtre d’opportunité» pour le vol commercial à Sherbrooke

L’aéroport de Sherbrooke pourrait bien, dans un futur rapproché, offrir des vols commerciaux à la population, a évoqué la mairesse Évelyne Beaudin qui table sur une «fenêtre d’opportunité» pour permettre à ce projet de prendre son envol.

S’exprimant devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie de Sherbrooke mardi soir, Mme Beaudin a expliqué que tous les éléments sont réunis pour aller de l’avant rapidement.

Entre autres, une subvention devrait être remise, la Ville de Sherbrooke a annoncé le montant de l'aide financière qu'elle offrira à l'aéroport, le plan de l'aéroport a été présenté il y a quelques semaines et la communauté d'affaire de Sherbrooke demande des vols commerciaux depuis un moment déjà.

Un comité qui verra à ce que le projet aille de l'avant sera d'ailleurs bientôt mis sur pied. Des élus de la Ville, des membres de l'aéroport de Sherbrooke et de la Chambre de commerce et d'industrie y siégeront.

«La fenêtre d'opportunité est là. Les fenêtres s'ouvrent et se ferment, alors mon appel, c'est de dire à la communauté d'affaires de Sherbrooke que si vous voulez un vol commercial, profitez-en. Il y a une fenêtre d'opportunité, mais il faut qu'on ait des engagements concrets et qu'on peut comptabiliser sur la table pour pouvoir aller de l'avant», a plaidé la mairesse de Sherbrooke.

La Chambre de commerce et d'industrie de Sherbrooke prend justement cette invitation au sérieux et pourrait demander des engagements de la part de ses membres. Le président de la Chambre assure que les membres de la communauté d'affaires de Sherbrooke demandent ces vols depuis plusieurs années, mais s'engage à recueillir des données plus récentes.

«Je pense qu'on est rendu à aller solliciter nos membres, aller rencontrer les gens d'affaires avec un comité et une proposition bien claire. Est-ce que ça peut prendre des engagements? Dire que moi, je m'engage à prendre tant de billets par année? On pourrait se rendre là, mais le modèle exact n'est pas encore défini», a mentionné le président de la Chambre des commerces et d'industrie de Sherbrooke, Sébastien Lussier.

Pour l'instant, aucune date n'a été mise sur la table dans le dossier. Le projet ira de l’avant seulement si tout le monde y met du sien, a affirmé la mairesse Évelyne Beaudin en soulignant qu'il reste encore beaucoup de travail à faire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.