/regional/saguenay

113 points d’eau toujours non conformes dans les écoles du Saguenay-Lac-Saint-Jean

La présence de plomb a encore été détectée dans une centaine de points d’eau de quatre Centres de services scolaires du Saguenay-Lac-Saint-Jean, même si des correctifs ont été apportés.

Depuis deux ans, les écoles ont apporté des correctifs pour éliminer le plomb dans l'eau, avec notamment l’ajout de filtres et le remplacement d’équipements désuets.

La présence de plomb est cependant toujours détectée dans 113 points d'eau non conformes dans les écoles de la région, soit 48 au Centre de Services scolaire des Rives-du-Saguenay, cinq au CSS de La Jonquière, 37 au Pays-des-Bleuets et 23 pour celui du Lac-Saint-Jean.

À noter que les chiffres des Rives-du-Saguenay englobent l'ensemble des points d'eau, y compris ceux qui ne sont pas destinés à la consommation comme les lavabos des conciergeries.

«C'est sûr qu'il est arrivé beaucoup de choses, il est arrivé entre autres la pandémie. De notre côté pour les 23 qui sont encore non conformes, nos équipements sont tous achetés. On va faire les travaux avec nos équipes au cours des prochaines semaines», a expliqué Christine Flaherty, directrice générale adjointe pour le Centre de services scolaire du Lac-Saint-Jean.

Mesures prises

Le ministère de l’Éducation a demandé à l’ensemble des Centres de service scolaire d’entamer les correctifs au printemps 2021, ce qui a été fait.

Les abreuvoirs et les robinets non conformes où l'eau pourrait être consommée ont été sécurisés dans l'ensemble des écoles de la région et les endroits où l’eau est déclarée comme non-potable ont été condamnés temporairement, le temps que les travaux soient effectués.

Aucun délai n'a toutefois été exigé pour terminer les travaux.

«Pour ceux qui sont encore utilisables, il suffit de faire couler l'eau une minute lorsqu'il y a eu six heures d'inutilisation. Ce qu'on a fait c'est qu'on a mis tous nos ouvriers d'entretien, les concierges dans nos établissements. Lorsqu'ils arrivent le matin, ils font le rinçage de l'eau et une fois que c'est fait, l'eau peut être consommée toute la journée. Il y a des affiches qui ont quand même été placées partout pour être certain», a poursuivi Mme Flaherty.

Les autres CSS ont seulement procédé à l'installation d'affiches.

Nocif pour la santé

Selon le chimiste Normand Voyer, le plomb a la capacité de pouvoir se cumuler dans l'organisme et provoquer des effets toxiques, un constat préoccupant et encore plus chez les enfants.

«On n'a pas perçu de l'inquiétude dans nos milieux. C'est sûr que lorsqu'on a fait les tests, on a rapidement constaté qu'on n'avait pas de problèmes graves importants au niveau de nos équipements majeurs. Les problématiques qu'on a vues c'est au niveau du robinet, notre eau en général elle est de qualité», a rassuré la directrice générale adjointe du CSS du Lac-Saint-Jean.

Les travaux se poursuivent pour la majorité des CSS et devraient être complétés au plus tard d'ici la fin de l'année scolaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.