/finance/homepage

Les Québécois sont les travailleurs les plus heureux au pays

I must say Im very pleased with our work. Shot of a group of businesspeople listening to a colleagues ideas during a meeting.

Micah C/peopleimages.com - stock

Les Québécois sont les travailleurs les plus heureux au Canada même si la moitié d’entre eux estiment que les entreprises n’en font pas assez pour améliorer leur bien-être.

• À lire aussi: Un Québécois sur cinq ne travaille pas en français, selon Statistique Canada

• À lire aussi: La confiance des PME au plus bas à la veille des Fêtes

C’est ce que révèle un récent sondage mené pour le compte de Indeed et Forrester.

Les données recueillies indiquent que le Québec est la province la plus heureuse au pays en ce qui concerne le travail. En effet, 66 % des répondants québécois ont affirmé être heureux au travail la plupart du temps, contre 59 % des Britanno-Colombiens, 55 % des Ontariens et 51 % des Albertains.

Pour mesurer le bien-être au travail, l’équipe de chercheurs derrière ce coup de sonde s’est penchée sur quatre critères: le sentiment d’utilité, la satisfaction, le bonheur et le niveau de stress ressenti au travail.

«Un mélange entre ces quatre critères permettrait une mesure parfaite et complète du bien-être des employés. Cela expliquerait également la manière dont les décideurs de politiques et les agences de statistiques des pays de l'OCDE mesurent les diverses dimensions du bien-être», a indiqué Jan-Emmanuel De Neve, professeur d'économie et directeur du Wellbeing Research Centre, Université d'Oxford, dans le document.

Ainsi, le sondage révèle que pour 87 % des Québécois interrogés, leur travail doit leur apporter «plus qu’un simple chèque de paie», comparativement à une moyenne de 85 % pour l’ensemble du Canada.

Alors que 58 % des répondants au Québec croient que le bien-être et le bonheur des employés sont un gage de réussite pour une entreprise, la moitié estiment toutefois qu’elles n’en font pas assez.

À l’échelle du pays, 34 % des personnes interrogées ont indiqué que leurs attentes envers le bonheur au travail ont augmenté au cours de la dernière année.

Un peu moins de la moitié des Canadiens (44 %) considère ne pas être rémunéré équitablement pour leur travail. De plus, une forte majorité (88 %) a indiqué que leur emploi influence leur bonheur à la maison.

Le sondage a été mené auprès de 2546 travailleurs canadiens.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.