/news/law

Possible tueur en série de femmes autochtones à Winnipeg

L’homme arrêté pour la mort de Rebecca Contois, dont le corps avait été retrouvé dans une poubelle à Winnipeg, au Manitoba, a été accusé jeudi d'homicide pour la mort de trois autres femmes.

Jeremy Anthony Michael Skibicki, 35 ans, avait été accusé de meurtre au troisième degré après que la police avait retrouvé les restes de Rebecca Contois, 24 ans, près d’un immeuble résidentiel, dans une ruelle, le 16 mai dernier, a rapporté Global News.

Au moment de l’arrestation, la police avait évoqué la possibilité d’autres victimes.

La police de Winnipeg a annoncé jeudi que Skibicki est maintenant accusé de trois meurtres au premier degré, concernant la mort de trois autres femmes.

Morgan Beatrice Harris, 39 ans, membre de la Première Nation Long Plain et Marcedes Myran, 26 ans, issue elle-aussi de la même nation font partie des victimes. La troisième victime n’a pas encore été identifiée.

Selon la police, toutes les victimes étaient autochtones.

Morgan Beatrice Harris aurait été tuée autour du 1er mai et Marcedes Myran vers le 4 mai. La troisième femme aurait été tuée autour du 15 mars.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.