/news/currentevents

Une mitraillette trouvée dans une résidence

Louis-Philippe Gagnon et Scott Carpentier ont été arrêtés jeudi lors d’importantes perquisitions de la Sûreté du Québec à leurs domiciles en Outaouais. Un policier tient une mitraillette qui a été retrouvée jeudi dans le cadre de l’opération.

Photo fournie par une source

Louis-Philippe Gagnon et Scott Carpentier ont été arrêtés jeudi lors d’importantes perquisitions de la Sûreté du Québec à leurs domiciles en Outaouais. Un policier tient une mitraillette qui a été retrouvée jeudi dans le cadre de l’opération.

Deux présumés trafiquants ont été arrêtés lors d’importantes perquisitions en Outaouais, jeudi, qui ont notamment permis de sortir de la rue près de 20 armes à feu, dont une mitraillette, et 40 litres de GHB.

Scott Carpentier

Photo tirée de Facebook

Scott Carpentier

Jeudi matin, la Sûreté du Québec (SQ) a visité les domiciles de Scott Carpentier, 39 ans, et Louis-Philippe Gagnon, 28 ans, situés à Gatineau et à L’Ange-Gardien.

La trentaine de policiers dépêchés pour l’occasion ont saisi une mitraillette, dix armes de poing, huit armes longues et une veste pare-balles.

La SQ, qui était accompagnée du Service de police de Gatineau et de la Sécurité publique de la MRC des Collines, a également saisi plus de 40 litres de GHB, 25 000 comprimés de méthamphétamine, 10 livres de cannabis et 15 000 $ en argent comptant. 

  • Écoutez le segment judiciaire avec Félix Séguin diffusé chaque jour en direct 8 h 35 via QUB radio :

Les policiers auraient découvert la majorité des items au domicile de Carpentier, selon nos informations.

Aucun lien avec les milieux criminalisés n’a encore été établi. 

« C’est sous enquête pour l’instant », a précisé la porte-parole de la SQ Marythée Bolduc. 

Marythée Bolduc, porte-parole Sûreté du Québec.

Photo d'archives

Marythée Bolduc, porte-parole Sûreté du Québec.

Accusations

Les deux hommes ont été arrêtés en matinée. Ils sont notamment accusés de possession d’armes à feu et de possession de drogue dans le but d’en faire le trafic. 

Les accusés ont comparu formellement par visioconférence jeudi après-midi au palais de justice de Gatineau et resteront détenus en attendant la suite des procédures. 

D’autres chefs d’accusation devraient s’ajouter la semaine prochaine lorsque les enquêteurs auront terminé d’analyser l’ensemble de la perquisition, a précisé le procureur au dossier lors de l’audience. 

Louis-Philippe Gagnon

Photo tirée de Facebook

Louis-Philippe Gagnon

Louis-Philippe Gagnon n’en est pas à son premier passage devant les tribunaux. Il est en attente de deux procès en 2023, notamment pour possession non autorisée d’arme prohibée, possession de document contrefait et vol d’identité. Il avait été auparavant reconnu coupable de voies de fait armées et d’introduction par effraction. 

Scott Carpentier avait pour sa part plaidé coupable à quelques infractions liées aux drogues en 2015.

Les deux accusés seront de retour en cour le 9 décembre prochain. 

– Avec la collaboration de Frédérique Giguère


Une perquisition avait eu lieu en octobre en Outaouais, toujours dans le cadre de la stratégie Centaure. Près de 100 000 comprimés de méthamphétamine, trois armes prohibées et plus de 180 000 $ avaient été saisis.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.