/news/society

Poursuivre son rêve malgré les embûches

Jacques Massicotte, 25 ans, est une source d’inspiration. Ses parents étant tous deux alcooliques, il a été pris en charge par la DPJ à l’âge de 14 ans et a été aidé par la Fondation des jeunes de la DPJ. 

• À lire aussi: Une erreur de la DPJ force cette maman à déménager

• À lire aussi: DPJ du Nunavik: une situation hors de contrôle dénoncée par un syndicat

• À lire aussi: Des jeunes de la DPJ scolarisés dans leur foyer de groupe

«Mon père partait pendant des semaines complètes et quand j’avais 11-12 ans j’étais laissé à moi-même», raconte-t-il. 

À seulement 11 ans, Jacques devait se débrouiller seul. 

«Si mon père s’absentait pendant longtemps, le frigo finissait par se vider et l’armoire de nourriture aussi», dit-il. «Ça m’arrivait souvent à l’école de perdre connaissance parce que la seule chose que je pouvais manger cette journée-là, c’était une barre tendre ou un jus d’orange.» 

L’adaptation en foyer de groupe n’a pas été facile pour Jacques, qui peinait à trouver sa place parmi des jeunes avec divers troubles de comportement. 

«Ça n’a pas été facile de me faire accepter par le groupe parce que j’étais très différent», explique-t-il. «Ça m’a sorti de tout ce qu’il se passait avec mes parents et les intervenants m’ont donné des outils pour travailler mes différents traumatismes.» 

À travers toutes les tempêtes, Jacques explique que l’école fut sa seule constance.   

«J’ai toujours aimé aller à l’école», dit-il. «Ça a été difficile dans la période où mon père s’absentait beaucoup, mais quand j’étais en foyer ça a été stabilisant pour moi.» 

Animé par sa soif d’apprendre, Jacques a d’ailleurs poursuivi son rêve d’étudier en génie physique et souhaite éventuellement devenir ingénieur.

D’ailleurs, il se dit reconnaissant de pouvoir se fier sur la Fondation des jeunes de la DPJ pour l’épauler au travers son parcours. 

«J’ai entamé un certificat en informatique que la fondation m’a payé au complet et ça me permet de rester sur le rythme des études», explique-t-il. 

Voyez le parcours complet de Jacques Massicotte sur le site de la Fondation des jeunes de la DPJ

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.