/news/tele

«Chanteurs masqués»: Véronique Claveau la reine de la soirée

PHOTO de Bertrand Exertier

Véronique Claveau a rempoté les grands honneurs dimanche soir lors de la finale de «Chanteurs masqués». 

• À lire aussi: Avec le père Noël: le Robot de «Chanteurs masqués» fait sourire les enfants hospitalisés

• À lire aussi: «Chanteurs masqués»: l'émission la plus regardée de la saison avec Nick Carter comme invité spécial

• À lire aussi: «Révolution»: Marie-Josée et Jason remportent la grande finale

Sous les traits de la Reine du jour et de la nuit, la chanteuse a interprété «Tous les cris les S.O.S» de Daniel Balavoine, popularisé par Marie Denise Pelletier, ce qui lui a permis de filer avec le prestigieux Masque d’or à la main, coupant ainsi l’herbe sous le pied à la Super Loutre (Pierre-Yves Lord) et au Robot (Ludovick Bourgeois).

Seule l’enquêtrice Véronic DiCaire a démasqué l’ancienne participante de «Star Académie» (2004). En revanche, l’humoriste Sam Breton a correctement identifié les deux autres concurrents ainsi que Homard Shérif (Jacques Rougeau) et le Cocktail Tiki (Denise Bombardier), ce qui lui a permis de remporter l’Oreille d’or.

PHOTO de Bertrand Exertier

Pour Véronique Claveau — qui a fait état de ses habiletés vocales impressionnantes à chacune de ses prestations, entre autres sur «Chandelier» ou encore «Never Enough» —, «Chanteurs masqués» était l’occasion idéale pour prendre des risques vocalement et se permettre d'interpréter des chansons plus grandes que nature.

Elle a, à ce propos, admis au cours d’une entrevue avec l’Agence QMI qu’elle ne se serait jamais permis de chanter ces grandes chansons à voix dans un autre contexte. «Je me suis quand même mise en danger vocalement», a-t-elle dit, spécifiant que le fait d’avoir le visage voilé lui permettait d’oser et d’aller dans un registre vers lequel elle n’irait pas autrement.

«Pour moi, ce projet-là était parfait à tous les niveaux et enlevait le facteur stress. Je pouvais pousser encore plus la machine et ça m’a vraiment permis de me surpasser vocalement», a-t-elle ensuite ajouté.

PHOTO de Bertrand Exertier

Elle a par ailleurs tenu à souligner le dépassement de tous ceux qui ont été mis à contribution pour cette émission. «Le tableau final avec les meubles qui virevoltent, ce n’est pas quelque chose qu’on peut se permettre à tous les "show", mais là on avait la possibilité de pousser la machine à fond. Les acrobates, les danseurs, tout était formidable et grandiose, tant au niveau de la production que sur scène ou à l’arrière-scène. C’était des gros défis pour tout le monde», a-t-elle souligné, reconnaissante d’avoir pu participer à l’émission la plus écoutée de l’automne avec une moyenne de visionnement de 1,8 million de téléspectateurs, selon Numeris.

«Quelle belle opportunité de vivre quelque chose d’extraordinaire. J’ai tellement savouré et tellement profité de cette chance unique.»

Une incarnation jusqu’à la fin

Malgré le fait que son visage était masqué, Véronique Claveau a incarné jusqu’au bout son personnage de la Reine du jour et de la nuit, fredonnant sous son masque, parfois à gorge déployée, comme si elle chantait pour vrai, mais aussi pour «rendre crédible son “lip-sync”».

PHOTO de Bertrand Exertier

«J’ai fait du “lip-sync” exagéré. Je n’étais pas dans une boîte, mon corps devait parler. On voyait mes respirations et mes mouvements, il fallait que j’incarne et que je rende ça vivant. J’étais vraiment investie», a-t-elle raconté en souriant.

Se considérant choyée d’avoir porté un masque qui lui permettait de bien voir, un avantage considérable par rapport aux autres, selon elle, la chanteuse a particulièrement aimé sa dernière prestation et celle de «Chandelier», succès de Sia.

Véronique Claveau, qu’on peut entendre à la radio à l'émission «À la semaine prochaine», sur ICI Première, sera de la spéciale de fin d’année «À l’année prochaine», le 31 décembre, tout de suite après «En direct du jour de l’an».

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.