/news/politics

Chèque de 600 $: une députée libérale dénonce «les limites» de la mesure

Marcel Tremblay/Agence QMI

Issue d’un ménage fortuné, la députée libérale Michelle Setlakwe a reçu malgré tout le chèque de 600 $ d’aide du gouvernement Legault, qu’elle va verser à un organisme.

• À lire aussi: Que vont faire les Québécois avec les chèques de 400$ et 600$?

• À lire aussi: Chèques de la CAQ : de premiers versements début décembre

«J’ai reçu 600 $. Comme au printemps, je remettrai l’[argent] à MultiCaf qui aide les plus vulnérables dans ma circonscription. Est-ce si compliqué de tenir compte du revenu familial?! C’est franchement choquant de voir la CAQ manquer la cible», a exprimé la députée libérale dans un message publié sur les réseaux sociaux.

En tant que conseillère municipale de la Ville de Mont-Royal, Mme Setlakwe a gagné moins de 50 000 $ en 2021, et elle était donc éligible pour recevoir le montant de 600 $ de la part du gouvernement du Québec. Mais elle considère qu’il est «absurde» qu’elle ait eu droit à cette aide financière, vu sa situation familiale. Mme Setlakwe est la conjointe de l’ancien ministre conservateur et banquier, Michael Fortier.

«Cet argent-là, considérant le revenu familial, nous n’en avons pas besoin», a-t-elle lancé en entrevue.

L’élue libérale insiste pour dire qu’elle ne fait pas «une critique sans nuance de la démarche du gouvernement».

«Il y a beaucoup de familles pour qui c’est important qu’on remette de l’argent dans leur poche. Ça va leur permettre de souffler, surtout à l’approche du temps des fêtes», a-t-elle reconnu.

Néanmoins, elle estime que des «mesures structurantes et pérennes» auraient été plus appropriées, citant en exemple les engagements de son parti en campagne électorale: une allocation aux aînés de 2000 $ par année, l’élimination de la TVQ sur les biens essentiels, des baisses d’impôt, et l’augmentation du crédit de solidarité.

À noter que la CAQ s’est elle aussi engagée en campagne électorale à baisser les impôts et à verser aux aînés une aide financière allant jusqu’à 2000 $. 

Et en plus de l’aide financière ponctuelle, le gouvernement a déposé la semaine dernière son projet de loi pour limiter la hausse des tarifs gouvernementaux à un maximum de 3 % pour l’ensemble du prochain mandat.

Michelel Setlakwe versera donc son chèque de 600 $ à l’organisme MultiCaf, dans sa circonscription. 

Elle invite les personnes qui comme elle n’ont pas besoin de cette aide financière à eux aussi la «redonner à leur prochain».

La députée solidaire Ruba Ghazal a elle aussi déclaré sur les réseaux sociaux qu’elle fera don du chèque de 400 $ d’aide du gouvernement Legault à un organisme de sa circonscription.

«Je viens de recevoir 400 $ du gouvernement. En tant que députée, en avais-je vraiment besoin ? Alors que tout coûte cher, j’en fais don à un organisme en sécurité alimentaire de mon comté», a-t-elle écrit.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.