/regional/sherbrooke/estrie

Emeutes à Sherbrooke: un homme accusé

Un Sherbrookois de 25 ans est accusé d’avoir déchargé une arme à feu et de voies de faits armés sur deux policiers et un paramédic, relativement aux évènements survenus au centre-ville de Sherbrooke samedi dernier.

• À lire aussi: Neuf arrestations après un début d’émeute à Sherbrooke

Christophe Gaudreault aurait lancé des feux d’artifices en direction des policiers alors qu’ils tentaient de faire leur travail. La procureure aux poursuites criminelles et pénales au dossier, Me Florence Fortier, considère que l’utilisation de feux d’artifices correspond à une arme à feu.

«Pour porter ce type d’accusation, on se base sur la définition d’une arme à feu au sens du Code criminel: “Toute arme susceptible, grâce à un canon qui permet de tirer du plomb, des balles ou tout autre projectile, d’infliger des lésions corporelles graves ou la mort à une personne, ainsi que toute chose pouvant être modifiée pour être utilisée comme telle.”», a-t-elle déclaré.

L’individu de 25 ans est détenu depuis son arrestation, dans la nuit de vendredi et samedi. Le ministère public s’oppose à sa remise en liberté. Une juge se penchera sur la question plus tard cette semaine.

Présence policière accrue

En réponse aux événement survenus le week-end dernier au centre-ville, la police serre la vis.

«On sera encore plus visibles sur les artères commerciales, on fera des patrouilles à pied et de la sensibilisation auprès des tenanciers. Vous allez voir une présence accrue», a indiqué le directeur du Service de police de Sherbrooke, Pierre Marchand, qui a tenu à féliciter publiquement ses policiers. «J’ai rarement vu une foule aussi hostile envers des policiers. Ils ont agi avec professionnalisme pour se défendre. La force utilisée était justifiée et nécessaire dans les circonstances.»

Une opération de routine visant à mettre un terme à une bagarre s’était pratiquement transformée en gestion d’émeute et s’était soldée par neuf arrestations dans la nuit de vendredi à samedi, à Sherbrooke.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.