/news/culture

La maison du sculpteur Charles Daudelin bientôt inscrite au patrimoine culturel du Québec

Maison ayant appartenu à l'artiste Charles Daudelin

Photo Sotheby's

Maison ayant appartenu à l'artiste Charles Daudelin

La maison et l’atelier du sculpteur Charles Daudelin, situés à Kirkland dans l’Ouest-de-l’Île de Montréal, pourraient bientôt être une valeur protégée, classée au patrimoine culturel du Québec. 

Le ministre de la Culture et des Communications, Mathieu Lacombe, a annoncé lundi la signature d’un avis d’intention pour que la maison-atelier soit protégée par la loi sur le patrimoine. 

Son intérêt vient ainsi contrecarrer les plans du nouveau propriétaire qui, à l’automne dernier, avait demandé à la Ville le droit de démolir la résidence pour se reconstruire une maison au goût du jour sur le majestueux terrain du chemin Sainte-Marie.

Né en 1920 à Granby, Charles Daudelin est un artiste majeur de la modernité au Québec. 

Il est entre autres reconnu pour ses sculptures, installations et aménagements publics. 

Sa maison, qui a été sienne pendant un demi-siècle, jusqu'à son décès en 2001, témoigne à la fois de sa vie, de son œuvre et de ses besoins, notamment en espace, au cours de sa carrière.

La résidence a été construite à partir de 1951, selon les plans de l'architecte Charles Elliott Trudeau, puis agrandie en 1986, tandis que l’atelier a été construit en 1959 selon les plans de l'architecte Jean-Louis Lalonde. 

L'abondante fenestration dans les deux lieux offre plusieurs percées visuelles sur les jardins. 

Aujourd'hui, au Québec comme à l'international, on retrouve des œuvres de Charles Daudelin qui ont été soit conçues soit réalisées en ces lieux.

«La maison Charles-Daudelin et son atelier sont des témoins importants de l'héritage culturel du Québec», a souligné le ministre Lacombe.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.