/news/currentevents

La violence armée à la baisse à Montréal

Photo d'Archives Agence QMI

Malgré une hausse du nombre de meurtres commis à l’aide d’une arme à feu, le nombre de crimes impliquant des armes est à la baisse à Montréal depuis le début de l’année, après les hausses fulgurantes de 2020 et 2021.

De janvier à novembre, le Service de police de la Ville de Montréal (SVPM) a recensé 16 meurtres commis à l’aide d’une arme à feu, un nombre qui ne cesse de croître. Comparativement, 12 meurtres par balle avaient été recensés en 2021, contre cinq en 2020 et six en 2019.

Cette augmentation est cependant compensée par une baisse du nombre de tentatives de meurtre avec une arme à feu et du nombre de tirs recensés dans la métropole, pour une diminution globale de 11 % du nombre d’événements impliquant une arme à feu.

«Il est également intéressant de noter que dans la première portion de l’année, le volume d’événements impliquant des armes à feu était plus élevé qu’en 2021. Toutefois, à partir de juin 2022, nous remarquons que ces volumes sont systématiquement inférieurs à ceux de l’année précédente», a souligné le SPVM dans un rapport dévoilé lundi.

Il faudra cependant encore bien des efforts pour que le nombre d’incidents impliquant revienne au niveau pré-pandémique. En 2019, le SPVM en avait recensé 74, puis 123 en 2020 et 196 en 2021.

«De fait, si les résultats obtenus permettent de croire que le contexte de violence armée pourrait tendre à ralentir, à certains égards, le SPVM, quant à lui, tient à rassurer la population : il n’entend aucunement ralentir ses efforts de frappe, d’enquêtes, d’arrestations, de saisies et de renseignement en la matière»

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.