/news/society

Demande de permis d’armes: la GRC rend hommage aux victimes de Polytechnique et promeut sa nouvelle application

chasse en plaine

Photo Adobe Stock

Au moment où le Québec rend hommage aux 14 victimes de la tuerie de Polytechnique, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a fait la promotion sur Twitter de sa nouvelle application en ligne pour présenter une demande de permis d’armes à feu, avant de supprimer son message.

• À lire aussi: Price dit qu’il connaissait Polytechnique, et s’excuse

• À lire aussi: Des commémorations pour ne pas oublier la tragédie de Polytechnique

• À lire aussi: Ordre de la rose blanche: une bourse attribuée en l’honneur des victimes de Polytechnique

«Si vous présentez une demande de permis d’armes à feu pour la première fois, essayez la nouvelle application en ligne», pouvait-on lire sur le compte Twitter de la GRC, mardi avant midi.

Une heure avant ce message, la GRC rendait hommage aux 14 femmes qui ont été tuées à Polytechnique.

«Il y a 33 ans, 14 jeunes femmes ont été brutalement tuées et 13 autres blessés à l’École Polytechnique, juste parce qu’elles étaient des femmes. Nommez-les. Ne les oubliez pas», peut-on lire dans cet autre tweet.

Publication mitigée

Alors que plusieurs internautes ont déploré le manque de tact de cette publication sur les demandes de permis d’armes à feu, d’autres ont souligné le fait que la publication a peut-être été mal programmée par l’équipe qui gère les réseaux sociaux.

La publication sur les demandes de permis d’armes à feu a finalement été supprimée du compte de la GRC, un peu avant 13 h.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.