/news/law

Importation de 64 kg de coke: 11 ans réclamés contre ce Montréalais

Tudor Donciu

Photo d'archives, Pierre-Paul Poulin

Tudor Donciu

Un Montréalais coupable d’avoir importé 64 kg de cocaïne par le port de Montréal pourrait écoper de 11 ans de pénitencier pour ensuite être expulsé du pays, même si son risque de récidive est limité.

• À lire aussi: Payé 500$ pour importer 64 kg de coke

• À lire aussi: 42 mois derrière les barreaux pour 100 $

«Tudor Donciu a été très ébranlé [par le processus judiciaire], il y a peu de chances qu’il refasse le coup», a affirmé le criminologue Thierry Webank, ce mardi au palais de justice de Montréal.

Mais la Couronne fédérale est affirmative : l’accusé de 36 ans mérite une longue peine d’incarcération pour cette importation de drogue d’une valeur de 2,5 millions de dollars dans la rue.

Donciu s’était fait attraper en avril 2019, lorsque les autorités ont découvert l’importante quantité de coke cachée dans des étagères à tiroirs, à l’intérieur d’un conteneur arrivé du Mexique, en avril 2019. Alertée de la situation, la Gendarmerie Royale du Canada avait alors tendu un piège aux importateurs, en effectuant une «livraison contrôlée».

Une partie de la cargaison de coke saisie.

Photo d'archives

Une partie de la cargaison de coke saisie.

Pour 500 $

Ainsi, le conteneur a été livré dans un entrepôt de Montréal, comme prévu. Mais à la place de la drogue d’une pureté allant jusqu’à 86 %, les policiers ont plutôt mis... de la cassonade. Et peu après, Donciu et un complice se faisaient arrêter sur place, avec des sacs de hockey qu’ils venaient d’acheter.

«On vient de se faire buster», a alors laissé tomber Donciu, qui devait recevoir un maigre 500 $ pour son travail.

Lors du procès, Donciu avait assuré qu’il croyait récupérer du tabac, mais le juge Pierre Dupras ne l’a pas cru.

«Au regard de l’importante quantité de cocaïne en cause et de la valeur qu’elle peut représenter, il est permis d’inférer qu’une pareille quantité de stupéfiants n’aurait pas été confiée à une personne qui ne connaîtrait pas la nature du contenu des sacs ou paquets», avait dit le magistrat.

Donciu, qui n’a pas d’antécédents, espère obtenir la clémence du juge. Sa conjointe et sa mère ont d’ailleurs témoigné pour sa défense, en expliquant l’impact important que le processus judiciaire a eu sur lui.

Son complice, Patrick Simionescu, avait été condamné à 42 mois d’incarcération en juillet 2021 après avoir plaidé coupable.

Vous avez un scoop à nous transmettre?

Vous avez des informations à nous communiquer à propos de cette histoire?

Vous avez un scoop qui pourrait intéresser nos lecteurs?

Écrivez-nous à l'adresse ou appelez-nous directement au 1 800-63SCOOP.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.