/regional/sherbrooke/estrie

Une résidence pour ainé à la rescousse d'une garderie incendiée à Saint-Denis-de-Brompton

Les activités de la garderie qui a été détruite par un incendie à Saint-Denis-de-Brompton, dimanche, pourraient être relocalisées dans une résidence pour personnes âgées située à moins de trois kilomètres.

La Coopérative Oasis-des-lacs a accueilli ses premiers locataires il y a quelques semaines et de nombreux logements sont toujours libres. «Les gens de la garderie sont venus visiter lundi et ils étaient satisfaits. Nous sommes prêts à leur louer des logements à un prix acceptable pour eux et leur prêter la cuisine pour faire les repas. Ils ont tout ici pour s’organiser», a expliqué le président de la Coopérative Oasis-des-lacs, Pierre Rhéaume. 

La direction du service de garde juge l'endroit tout à fait convenable. «Pour nous, ça convient totalement comme solution temporaire et je suis persuadée que les enfants et les éducatrices seront biens», a mentionné Teresa Mendoza. 

Cette solution, si elle se matérialise, réjouie des parents comme Stéphanie Gagnon, qui a deux enfants qui fréquentent la Casa Tropical Montessori. «Moi, je trouve que c’est une très bonne solution. Le bâtiment est neuf et en plus, c’est dans la même municipalité. En plus, je pense que la cohabitation entre les enfants et les locataires, ça peut être bénéfique pour tout le monde. On sait que les aînés peuvent se sentir seuls par moments et les jeunes ne sont pas tous proches de leurs grands-parents.» 

Toutefois, des locataires rencontrés par TVA Nouvelles et qui désirent garder l’anonymat sont mal à l’aise avec l’idée. «Nous sommes venus ici pour la tranquillité. On aime les enfants, mais de là à en accueillir 80 ici chaque jour... On aurait aimé être consulté avant», a confié une personne habitant la résidence. 

Pierre Rhéaume admet qu’une période d’ajustement sera nécessaire, mais est convaincu que la cohabitation ira bien. «Moi et tous les membres du conseil d’administration, on s’est dit qu’on ne pouvait pas laisser ces familles dans la misère.» 

Pour que le projet se réalise, il faudra l'autorisation du ministère de la Famille. Mercredi, les pompiers inspecteront l'édifice. Si l'approbation arrive à temps, les enfants devraient entrer dans la résidence dès lundi.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.