/news/currentevents

Une femme de 70 ans morte en attendant l'ambulance à Duhamel

Une septuagénaire est décédée à la suite d’un arrêt cardiorespiratoire après avoir attendu 34 minutes après l’appel d’urgence, cette fin de semaine, à Duhamel. 

Les ambulanciers de l’Outaouais semblent avoir vécu ce qu’ils craignaient, à défaut d’avoir assez d’ambulances pour desservir la Petite-Nation.

Des changements en vigueur depuis le 31 octobre devraient aussi provoquer la perte de l’ambulance saisonnière d’été à Chénéville. L’enveloppe budgétaire pour des ajouts d’ambulance a été amputée de 50% par le gouvernement.

«Ça va pas dans le bon sens. [...] On souhaite être entendus pour que l’inquiétude des citoyens soit prise en compte dans toute l’analyse du dossier», dit David Pharand, maire de la municipalité de Duhamel.

La MRC de Papineau déplore aussi qu’un poste de faction de 24h par jour a été converti en un poste de 12h horaire. Cela signifie qu’il y a une ambulance en moins de 21h à 9h, dans le secteur de Papineauville.

«Est-ce qu’on peut les accompagner, les aider politiquement pour faire des démarches auprès du ministère pour dire qu’il y a une problématique chez nous ? S’ils ont besoin de nous, qu’ils nous le disent. Ça va nous faire plaisir de les accompagner. Par contre, s’ils nous disent rien puis si l’enveloppe n’est pas assez grande puis qu’il y a une problématique, en fin de compte c’est le citoyen qui paye. Moi, c’est inacceptable pour moi», explique Benoit Lauzon, préfet de la MRC de Papineau.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.