/news/culture

Maladie de Céline Dion: natif de Charlemagne, Mathieu Lacombe a «eu un pincement au coeur»

Le ministre de la Culture, Mathieu Lacombe, a admis qu’il a eu de la difficulté à accueillir l’annonce de Céline Dion, qui a déclaré jeudi matin être atteinte d’une rare maladie neurologique.

• À lire aussi: Céline pourra-t-elle remonter sur scène un jour?

• À lire aussi: Céline souffre d'un trouble neurologique très rare

• À lire aussi: Maladie neurologique rare: la nouvelle sur Céline fait le tour des médias du monde

Tout comme la chanteuse québécoise, le politicien est natif de Charlemagne, dans Lanaudière.

«J’ai eu un pincement au cœur. Céline, c’est Céline. J’ai grandi en face de sa maison d’enfance, personnellement ça me touche beaucoup d’apprendre cette nouvelle. C’est une nouvelle qui n’est pas agréable à entendre», a confié le ministre à l’Assemblée nationale jeudi matin.

Le succès de la diva québécoise nous «démontre que quand on veut faire des grandes choses, on est capable de le faire».

«C’est sûr qu’on accueille ces nouvelles-là, qui ne sont pas très réjouissantes [...] Et quand ça touche Céline, je pense que c’est encore pire. Mais on lui souhaite que ça se passe bien et on espère qu’elle va nous revenir en forme», a-t-il souligné.

Rappelons que Céline Dion s’est confié dans une vidéo jeudi matin sur la maladie qui bouleverse sa vie à différents niveaux depuis déjà plusieurs mois.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.