/finance/homepage

Des locataires craignent la hausse du coût des loyers

Des avis seront envoyés aux locataires au mois de janvier pour les informer du nouveau prix de leur logement, mais l'Association des locataires de Sherbrooke prend de l'avance et demande à Québec de limiter les hausses du coût à 3 %.

• À lire aussi: Mise à jour économique: indexation de 6,44 % des aides sociales et crédits d’impôt

• À lire aussi: 7e hausse consécutive du taux directeur

Déjà, les locataires craignent la hausse du coût des loyers. Ils ne veulent pas voir leur situation empirer. «On a un quatre et demi et on voudrait aller dans un 5 et demi parce qu’on a des enfants, mais on n’est pas capable», a mentionné une Sherbrookoise rencontrée jeudi.

L'Association des locataires de Sherbrooke souhaite donc leur donner un coup de main. En plus de demander à Québec de limiter la hausse du coût des loyers à 3 %, l’Association s’engage à organiser une rencontre chez Sercovie le 28 janvier prochain pour informer les locataires de leur droit à contester la hausse de leur loyer.

«On va pouvoir directement remplir le formulaire de contestation et en même temps, on donne de l’information. Si l’augmentation est à peu près ce que propose le tribunal, il est peut-être inutile de le faire [contester]. Mais tous les cas où on considère que l’augmentation est abusive, on va systématiquement les aider à remplir le formulaire », explique le porte-parole de l’Association des locataires, Mario Mercier.

Toutefois, pour les propriétaires immobiliers, limiter la hausse du coût des logements à 3 % n'est pas la solution. «Il n’y en a pas de solution idéale», a lancé un propriétaire immobilier, Alain Dion.

Les propriétaires doivent aussi absorber la hausse des coûts de l'électricité, des rénovations et des taux hypothécaires. M. Dion croit ainsi que la responsabilité du coût des logements revient au «filet de la société».

Une opinion partagée par l'Association des locataires qui soutient que le gouvernement doit faire plus pour les personnes à revenus modiques.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.