/regional/montreal/montreal

[EN PHOTOS] COP15: une bannière déployée sur l’Anneau de Montréal

Une bannière a été déroulée jeudi matin par des militants de Greenpeace sur l’anneau situé à la Place Ville Marie, au centre-ville de Montréal, pour rappeler le déclin de la biodiversité. 

• À lire aussi: COP15: jusqu’à 800 millions $ pour de nouvelles aires protégées, annonce Ottawa

• À lire aussi: Les manifestants grondent déjà à la COP15

• À lire aussi: Cinq choses à savoir sur la COP15 sur la biodiversité

Cette action a été placée à quelques mètres du palais des Congrès où se déroule depuis quelques jours la Conférence des Parties (COP15) sur la biodiversité.

PHOTO FOURNIE PAR GREENPEACE/Toma Iczkovits

«Cette COP peut transformer ce point de rupture en un tournant pour le monde naturel», a affirmé l’experte en politiques de biodiversité chez Greenpeace International An Lambrechts, présente à Montréal pour la convention.

Deux potentiels futurs pour la planète sont illustrés sur cette affiche: d’un côté un monde vivant avec l’épanouissement de la biodiversité et de l’autre la destruction et la dégradation de l’environnement.

Écoutez le segment faits divers avec Maxime Deland diffusé chaque jour en direct 11 h 55 via QUB radio :

«Nous sommes ici pour envoyer un message clair : les leaders de ce monde doivent nous faire quitter cette autoroute de l’extinction, a déclaré jeudi par communiqué Marie-Josée Béliveau, chargée de campagne Nature et Alimentation chez Greenpeace Canada, sur place devant l’Anneau. Cette conférence est l'une des dernières sorties qui s’offrent à nous.»

AFP

Rappelons que l’un des objectifs de la COP15 est de protéger 30 % des terres et des océans d’ici 2030.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.